Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

mardi, 03 juillet 2018 06:00

Après la hausse des cotisations : Les médecins privés se révoltent contre la Casnos à Biskra

Écrit par Aghilas Sadi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les médecins et dentistes privés se révoltent contre la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (Casnos). Après plusieurs jours de concertation sur les réseaux sociaux, ces derniers passent à l’action pour manifester leur mécontentement quant à la décision des agences de la Casnos dans les wilayas d’augmenter le montant des cotisations imposées aux médecins généralistes et spécialistes ainsi qu’aux dentistes exerçant à titre privé.


La première action a été tenue, hier, dans la wilaya de Biskra, où des dizaines de dentistes, médecins généralistes et spécialistes ont observé un sit-in en fin de matinée devant le siège de la Casnos. Ils revendiquent le retour pur et simple à l’ancien barème de calcul des cotisations et l’annulation des nouveaux montants de cotisations qu’on leur a imposés.
Ils estiment que la décision de la Casnos d’augmenter les montants des cotisations pour les médecins et les dentistes «est contraire à la loi… voire un abus». Pour eux, les agents de la Casnos ont exagéré dans l’estimation du chiffre d’affaires que réalisent les blouses blanches privées. Les agents de la Casnos minimisent les charges et gonflent de manière artificielle les revenus nets. Certains protestataires, qui viennent de commencer leur carrière, estiment qu’avec les montants de cotisations imposés par la Casnos, il sera impossible d’amortir l’équipement acheté à coups de milliards et de rembourser les prêts bancaires. D’après leurs témoignages, la Casnos a multiplié par 3 ou 4 le montant des cotisations qu’ils doivent verser.
Selon des médecins locaux, des agents de la Casnos ont passé des journées entières dans les cabinets médicaux privés de la localité de Biskra pour compter le nombre de patients qu’ils reçoivent et calculer le chiffre d’affaires de chaque médecin. Une mesure que contestent les médecins privés arguant qu’un agent de la Casnos ne peut estimer toutes les charges des cabinets privés.
Pour parer au déficit qui affecte les caisses nationales de retraite (CNR) et de sécurité sociale (Cnas), le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a instruit la Cnas et la Casnos à lutter contre la sous-déclaration, le travail informel et les mauvais payeurs. Les agents des caisses d’assurances sociales ne cessent de faire des contrôles inopinés auprès d’employeurs afin de s’assurer qu’ils sont à jour en matière de cotisations Cnas et Casnos et d’effectuer des redressements en cas d’infractions, ce qui contribuera à la réduction des déficits dont souffrent les caisses d’assurances.
A noter qu’après cette action, des appels ont été lancés sur facebook en direction des médecins et dentistes privés pour créer un mouvement national contre la hausse des cotisations à la Casnos.

Laissez un commentaire