Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

mercredi, 02 mai 2018 06:00

Industrie mondiale des hydrocarbures : Sonatrach veut être dans le peloton de tête

Écrit par Hakim Ould Mohamed
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le groupe Sonatrach veut se hisser au 5e rang mondial des compagnies nationales d’hydrocarbures. Il arrive actuellement à la 12e position mondiale des compagnies nationales d’hydrocarbures et vise un bond appréciable dans les années à venir grâce à sa nouvelle stratégie pour la période 2020/2030.

Après un travail de longue haleine, soit plus de 200 séances de travail thématiques avec la participation de plus de 50 experts et 1000 collaborateurs de l’entreprise, la nouvelle stratégie 2020/2030 de Sonatrach a été présentée, lundi, par les responsables du groupe à la presse, aux partenaires et collaborateurs de la compagnie.
Le P-DG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, et ses proches collaborateurs ont ainsi expliqué les objectifs et les ambitions de cette stratégie. A côté de l’ambition première de faire de Sonatrach une des cinq premières compagnies pétrolières et des plus performantes, figurent d’autres points plus concrets. Comme l’objectif de doubler le volume annuel de découvertes pour atteindre 6 puits/an en développement et 4 puits en exploration, celui de renforcer le contrôle sur le planning et le coût des grands projets pour réduire le manque à gagner, estimé à 3 milliards de dollars, l’objectif d’augmenter la performance de volume de 2 Mtep par an sur les champs existants. Mais aussi l’objectif de diversifier les ressources énergétiques, dont les énergies renouvelables. Dans l’aval pétrolier et gazier, tout comme sur le front de la commercialisation des hydrocarbures, le plan stratégique SH2030 vise le redéploiement de 50% de la commercialisation du gaz sur de nouveaux marchés, notamment à travers le trading. Le groupe Sonatrach ambitionne également de renforcer les capacités de raffinage (raffineries de Hassi Messaoud 3 et de conversion de Skikda) et la mise en place d’une réelle industrie pétrochimique. Pour ce qui est du volet international, la nouvelle stratégie permettra d’accéder à de nouvelles réserves et d’exporter le savoir-faire, ainsi que l’acquisition de capacités de raffinage à l’étranger et le développement en partenariat.
A terme, cette transformation aura un impact considérable et générera plus de 60 milliards de dollars de revenus supplémentaires, dont 50% contribueront à la richesse nationale et 50% seront investis dans les réserves, les capacités de production et le personnel du groupe à travers la formation et le développement de l’expertise.
Les sujets clés figurant dans la nouvelle stratégie de Sonatrach à l’horizon 2030 ont été ainsi expliqués, donnant la part belle aux recettes, à la récupération des réserves, à l’effort en exploration et production ainsi qu’au raffinage et la pétrochimie, tout en donnant la priorité au redéploiement stratégique du groupe Sonatrach à l’international. Des solutions opérationnelles sur toute la chaîne de valeur, de la recherche et l’exploration à la commercialisation ont intégré la feuille de route de Sonatrach pour 2030. L’objectif étant de transformer également de fond en comble les pratiques managériales au sein de l’entreprise. Des organisations et des process aussi. Il s’agit d’une « refonte profonde au cœur de l’entreprise : la révision de processus Ressources humaines, pour rendre les carrières plus attractives,   l’implémentation d’une série d’outils digitaux pour obtenir des gains opérationnels, la définition d’ambitions chiffrées et la mise en place d’une boucle de pilotage de la performance, l’application de six valeurs fortes pour guider la transformation, à savoir, simplicité et action, délégation et initiative, communication et coopération ». Il est question en somme de faire évoluer l’organisation de Sonatrach pour qu’elle soit « en ligne avec les standards internationaux et l’ambition du groupe à 2030 ».

Laissez un commentaire