Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 13 juin 2018 06:00

Ghardaïa/Direction du commerce : 32 locaux commerciaux fermés et des marchandises saisies

Écrit par O Yazid
Évaluer cet élément
(0 Votes)

C’est ce qui ressort du communiqué-bilan remis à la presse par la direction du commerce de la wilaya de Ghardaïa en termes d’activités de ses services pour les 20 premiers jours du mois de Ramadhan. Ainsi, « dans le cadre du programme d’action du mois de Ramadhan, les services de la direction du commerce de la wilaya de Ghardaïa

ont mobilisé pas moins de 47 brigades de contrôle, dont 27 pour la prise en charge du contrôle des pratiques commerciales et 20 pour le contrôle de la qualité et de la répression des fraudes ». Précisant que les contrôles sont « effectués tous les jours avant et après la rupture du jeûne ». Elles sont appuyées par l’utilisation d’instruments de mesures et des analyses de laboratoire et se distinguent en termes de prise en charge de contrôle. L’une sur le plan de la qualité et de la répression des fraudes, s’enquiert de la salubrité des lieux de préparation de denrées alimentaires et l’hygiène du personnel manipulant les denrées, la vérification des conditions d’entreposage, de conservation et de présentation des produits, le respect de l’obligation de l’information du consommateur, la lutte contre la commercialisation des viandes issues de l’abattage clandestin et du respect des conditions de commercialisation des viandes hachées et merguez. L’autre s’intéresse surtout aux pratiques commerciales telles la vérification de la détention des titres légaux pour l’exercice de l’activité commerciale, le respect des prix réglementés des produits de large consommation, l’information du consommateur sur le respect des prix et tarifs, le contrôle de la traçabilité et la loyauté des transactions commerciales (factures) et la lutte contre toutes formes de spéculation. Ce qui aurait donné comme résultat, pour les deux actions de 4 067 interventions parmi lesquelles il a été constaté 329 infractions qui ont nécessité, outre le prélèvement de 35 échantillons pour analyses au laboratoire de référence, l’établissement de 323 procès-verbaux de poursuites judiciaires, la saisie de moins d’une tonne de marchandises pour une valeur de 702 417 DA, comme il a été relevé pour 3 553 554,58 DA de transactions commerciales sans factures, le tout couronné par moins de 32 locaux commerciaux proposés à la fermeture. Par domaine d’intervention, soit en premier, celui du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, ces services ont effectué, au long de ces deux décades de Ramadhan, 1 277 interventions au niveau des différents circuits de mise à la consommation de produits. Elles ont permis la constatation de 99 infractions aux règles de la qualité qui s’est traduit par l’établissement de 99 procès-verbaux de poursuites judiciaires et la proposition de fermeture de 3 locaux commerciaux, permettant la saisie de produits non conformes ou impropres à la consommation, représentant une valeur de 702 417 DA. Les produits saisis concernent principalement les viandes et les boissons, et les principales infractions constatées se répartissent en non-respect des règles d’hygiène et de la température de conservation pour 32 % et mise en vente de produits impropres à la consommation pour 33,36 %. En matière de contrôle des pratiques commerciales, les services concernés ont réalisé 2 790 interventions, lesquelles ont donné lieu à la constatation de 230 infractions sanctionnées par l’établissement de 224 procès-verbaux de poursuites judiciaires et la proposition de fermeture de 29 locaux commerciaux. Ces interventions ont permis de relever des transactions commerciales sans factures pour un montant de 3 553 554,58 DA, alors que les principales infractions constatées dans ce domaine ont trait au défaut de publicité (affichage) des prix pour 72 % et au défaut de registre de commerce et défaut de facturation pour 11 %. Afin de préserver la santé des citoyens et faire face à toute menace sanitaire, les services de la direction du commerce restent mobilisés pour faire face à tout dépassement. Considéré, à juste titre, comme le mois de tous les excès en termes de consommation alimentaire, le citoyen a, surtout pendant ce mois de Ramadhan, aussi sa part de prévention et de respect des règles en la matière pour préserver sa santé et celle de ses proches. L’hygiène et le respect des normes sont l’affaire de tous.

Laissez un commentaire