Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 08 août 2018 17:52

Tizi Ouzou / Dispositif d’aide à la diaspora pour la création des PME : Une caravane de sensibilisation organisée par la Cnac au niveau des plages

Écrit par S. Oularbi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le cadre de l’insertion de la diaspora algérienne établie à l’étranger pour contribuer à la création de richesses dans son pays d’origine, des mesures de facilitation visant la création de leur micro-entreprises dans le cadre de différents dispositifs d’aide à l’emploi de jeune (Cnac, Ansej) ont été décidées par le gouvernement algérien.

Une démarche qui a été appliquée par l’agence régionale de la Caisse nationale d’assurance chômage (Cnac) de Tizi-Ouzou qui lance son appel au profit de la communauté établie à l’étranger de s’inscrire sur le site électronique qui a été mis à leur disposition pour en bénéficier de cette opportunité. Pour cela, une caravane de sensibilisation a été prévue au niveau des plages de la wilaya pour vulgariser ce dispositif. Selon les responsables de la Cnac, l’objectif de cette décision est de permettre à ces jeunes diplômés établis à l’étranger de transférer leur savoir-faire à leur pays d’origine et de contribuer à la création de postes d’emploi et au développement économique de l’Algérie. A souligner que ces facilitations sont accordées que ce soit aux jeunes promoteurs nationaux et ceux établis à l’étranger.

«Un jeune diplômé universitaire peut investir dans n’importe quelle activité. Pour les non-diplômés, il doit présenter une attestation de qualification dans le créneau qu’il désire investir. La seule différence, explique le chef de service au niveau de la Cnac, Smaïl Aït Ouffela, c’est que ces  jeunes promoteurs établis à l’étranger devront payer leur apport personnel en devise. Le même responsable au niveau de la Cnac de Tizi-Ouzou a saisi cette période estivale où la communauté nationale établie à l’étranger rentre en masse au pays pour passer des vacances en famille, de consulter le site électronique www.cnac.dz mis à leur disposition pour avoir une idée sur les démarches à entreprendre pour la création de sa micro-entreprise. A ce sujet, il a fait savoir que des applications électroniques qui permettent aux promoteurs établis à l’étranger de déposer son dossier et de suivre en ligne l’évolution de son traitement sans qu’ils se déplacent au pays. Alors que le comité de sélection et de validation se fera en respectant la disponibilité du promoteur. Parmi ces facilitations, il a annoncé que ces jeunes promoteurs peuvent créer des activités avec un crédit bonifié à 100% et sans intérêts et bénéficier d’exonération d’impôts pendant 3 ans et qui peuvent aller jusqu’à 6 ou 8 ans. En contrepartie, ces jeunes entrepreneurs doivent répondre aux conditions d’éligibilité au dispositif, notamment qu’ils ne disposent pas d’affiliation à la Cnas ou bien à la Casnos dans leur pays d’origine.

 

Des avantages fiscaux et parafiscaux

Aït Oufella a précisé que toutes les activités créatrices de richesses sur le plan économique et social sont disponibles comme l’économie verte, les énergies renouvelables, l’agriculture, l’économie numérique. « Notre objectif est que ces jeunes diplômés transmettent leur savoir-faire dans ces activités ». Le même interlocuteur a indiqué qu’un programme de vulgarisation de ce dispositif a été mis en place au niveau de l’ambassade d’Algérie en France. Pour ce qui est du programme de sensibilisation prévu au niveau local, une caravane de sensibilisation sur la vulgarisation de ce dispositif a été au niveau des plages de la wilaya qui enregistrent un grand afflux d’estivants qui transitent ces jours-ci ces lieux balnéaires. Ainsi, la Cnac de Tizi Ouzou participe à plusieurs manifestations culturelles qui se tiennent durant cette saison estivale pour vulgariser ce dispositif accordé par l’Etat à nos ressortissants étrangers. « Nous allons expliquer à ces estivants les prérogatives de ce dispositif et de contribuer favorablement au développement économique du pays qui fait face ces dernières années à une situation conjoncturelle qui bat de plein fouet leur pays d’origine », a-t-il insisté. De son côté, Naïma Fathi, cadre au niveau de la Caisse nationale d’assurance chômage de la wilaya de Tizi Ouzou a rassuré la diaspora algérienne établie à l’étranger qu’elle pourra engager une tierce personne pour le constat du préfinancement de son projet pour laquelle il peut lui faire une procuration. «C’est l’accompagnateur du jeune promoteur qui se charge du dépôt du dossier auprès de la banque, mais aussi de l’accord bancaire. Ajouter à cela, son attestation d’éligibilité sera délivrée en 24 heures seulement ». Pour cela, elle a affirmé qu’un bureau a été mis en place pour le traitement des dossiers d’investissement de notre communauté à l’étranger ».

Laissez un commentaire