Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 11 juillet 2018 06:00

Premier «Prix international de la créativité, Myriam Makeba» lancé par l’Onda /L’appel à candidature ouvert jusqu’au 31 août prochain

Écrit par Rédaction culturelle
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un appel à candidature est lancé officiellement pour la participation à la première édition du «Prix international de la créativité Myriam Makeba», a fait savoir son organisateur, l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (Onda). Cette distinction artistique est ouverte aux artistes et créateurs africains résidant sur le continent, ainsi qu’à l’ensemble des artistes justifiant d’un statut de réfugié pour cause de situations d’exception.

L’Onda a ainsi fait savoir, lundi dernier, que les artistes africains qui souhaitent soumettre leur participation au concours international devront se faire connaître avant le 31 août prochain, en adressant aux organisateurs par voie postale, à l’adresse : 49, rue Abderrezak-Halima, Bologhine (Alger) ou par e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., un dossier contenant leur projet artistique ainsi que des justificatifs d’identité et de résidence. La création de ce prix avait été annoncée en septembre 2017 par le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, et la cérémonie de la première édition est déjà prévue pour le 14 septembre prochain à Alger. Les organisateurs rappellent, par ailleurs, que la compétition est ouverte à l’ensemble des modes d’expression artistique, et que le montant alloué au premier prix est de 100 000 dollars. Pour rappel, le ministre de la Culture avait présenté ce prix, en 2017 en marge de l’ouverture à Alger du Forum africain, comme «un prix de la créativité artistique, placé sous la responsabilité d’une commission composée de créateurs et d’artistes africains de renom». Il a pour objectif de récompenser la création artistique africaine, notamment dans les domaines du cinéma et de la musique et est également un hommage à la célèbre chanteuse ethno-jazz sud-africaine et militante anti-apartheid, Myriam Makeba, disparue en 2008. Rappelons que l’artiste, qui avait notamment pris part au premier Festival panafricain d’Alger, avant d’être naturalisée algérienne en 1972, reste aujourd’hui encore l’une des chanteuses les plus illustres en Afrique et dans le monde. Son engagement et sa lutte pour l’égalité raciale en Afrique du Sud avaient notamment été portés à l’écran dans le film anti-apartheid «Come Back Africa», du cinéaste américain Lionel Rogosin, mais surtout à travers ses chansons, où elle dénonçait la ségrégation raciale et magnifiait la tolérance, la liberté et le vivre-ensemble.

Laissez un commentaire