Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 07 août 2018 18:24

Cinéma / La star se retire de la comédie pour se consacrer à la réalisation : Robert Redford, une sortie d’artiste Spécial

Écrit par Khedija Arras
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Coup de théâtre à Hollywood après l’annonce, lundi dernier, de Robert Redford de mettre fin à sa carrière de comédien après soixante ans d’un parcours truffé de classiques du cinéma.

Le plus célèbre sourire ravageur du cinéma américain et l’un des plus grands acteurs de sa génération, âgé de 81 ans, a expliqué qu’«il ne faut jamais dire jamais, mais je suis arrivé à la conclusion que jouer la comédie, c’est fini pour moi», dans un entretien au magazine «Entertainment Weekly» publié lundi. Il a indiqué que «The Old Man and the Gun», qui doit sortir le 28 septembre prochain aux Etats-Unis, serait probablement son dernier film. Il y joue le rôle d’un repris de justice de 70 ans, évadé de prison, qui se lance dans une série de braquages. Un récit tiré de l’histoire vraie de Forrest Tucker. «Je prendrai le chemin de la retraite après, parce que je fais ça depuis que j’ai 21 ans », a confié

M. Redford, qui était l’un des très rares acteurs de sa génération encore en activité. « Il l’a mentionné dès le début du tournage », a expliqué, dans un entretien au magazine «Esquire», le réalisateur de «The Old Man and the Gun », David Lowery.

«Je pense que le film parle autant de lui que de ce personnage », a-t-il expliqué, ajoutant qu’« il s’agit de quelqu’un qui est au crépuscule de sa vie, à faire quelque chose qu’il aime. Il y a un côté inévitable lié au personnage qu’il est impossible de dissocier de M. Redford lui-même, et un côté doux amer». Une porte-parole de l’acteur, contactée par l’AFP, a souligné que les déclarations de Robert Redford concernaient uniquement sa casquette de comédien, pas celle de réalisateur. Robert Redfort a réalisé neuf longs métrages, dont le premier, «Des gens comme les autres», lui a valu un Oscar de la mise en scène en 1981. Le Californien a également fondé le festival de cinéma de Sundance, en 1978, devenu l’un des plus influents au monde. En tant qu’acteur, il n’a jamais été récompensé aux Oscars bien que plusieurs de ses prestations aient été saluées dans des films emblématiques comme « L’Arnaque », « Les hommes du président », « Les trois jours du Condor » ou « Out of Africa ». Il a néanmoins reçu un Oscar d’honneur en 2002 pour l’ensemble de son œuvre.  Le comédien au sourire ravageur et aux longues mèches dorées, qui a démarré à Broadway à la fin des années 1950, s’est montré très sélectif dans ses choix de rôles après avoir acquis un statut à Hollywood, affirmant avoir notamment refusé «Le Lauréat» et «Love Story». Il a ainsi relativement peu tourné pour un acteur de son standing, y compris lors de ses grandes années de la fin des années 1960 jusqu’au milieu des années 1980. Sa carrière est très majoritairement jalonnée de rôles de personnages positifs, inspirant la sympathie même quand il s’agissait de malfrat comme dans «L’Arnaque», «Butch Cassidy et le Kid» ou «The Old Man and the Gun ». La quarantaine venue, il envisageait déjà de ne plus apparaître devant la caméra, préférant se concentrer sur la réalisation et son festival. «Je pense qu’il est temps de passer à autre chose», disait-il en 1980, lors d’un entretien à la chaîne britannique BBC1. «Très peu de gens que je connais ont été capables de raccrocher au bon moment et de passer à autre chose. »

Laissez un commentaire