Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
vendredi, 10 août 2018 19:35

L’appel à participation est ouvert jusqu’au 30 septembre prochain : Arts et culture lance le concours de la meilleure poésie

Écrit par Rédaction culturelle
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger, qui fête cette année son vingtième anniversaire (un concert à cette occasion est prévu le lundi 13 août au théâtre de verdure), organise et lance l’appel à participation de la 16e édition du Concours de la meilleure poésie.

Ce concours, dont la mise en place et l’existence même entre dans le cadre de «la mission de l’établissement de promotion et d’encouragement de la création», est ouvert jusqu’au 30 septembre 2018. Le communiqué d’Arts et Culture, où il est estimé que «la plume est une âme, le verbe une magie, et le mot une position et une éternité», précise que les œuvres seront soumises à un jury composé de poètes et d’hommes de lettres. La participation est ouverte à tous les poètes sans distinction d’âge et s’exprimant dans toutes les langues en usage en Algérie : arabe classique et dialectal, tamazight et français. Les candidats doivent envoyer trois œuvres inédites en cinq exemplaires chacune (même en CD) accompagnés d’une fiche de renseignements (comportant une fiche technique, le numéro de téléphone et la copie de la carte d’identité nationale) à : Etablissement Arts et Culture/ Bibliothèque multimédia de Jeunesse/ 38-40, rue Didouche Mourad, Alger. Le communiqué signale également que les décisions du jury seront sans appel ou recours, et que les œuvres soumises ne seront pas remises à leurs auteurs/propriétaires à l’issue de concours, et ce, quel que ce soit les résultats. En outre, les candidats des éditions précédentes ne sont autorisés à participer qu’après trois ans, alors qu’il est impossible pour ceux qui ont déjà été primés trois fois dans le même concours de participer une nouvelle fois. Par ailleurs et pour rappel, la quinzième édition de ce concours a récompensé 12 lauréats. Pour la langue arabe classique, les gagnants étaient Rabah Fellah (1er prix), Benammar Mossab Takieddine (2e prix) et Hemza Laloui (3e prix). Les lauréats en langue arabe dialectale étaient Kamel Hadji (1er prix), Sahnoun Djamel (2e prix) et Chaoui Ouahiba (3e prix). Le jury a attribué trois prix aux poètes en langue amazighe ; il s’agit de Sediri Fahima (1er prix), Medjnah Belaid (2e prix) et Louni Salah (3e prix). Enfin, les trois poètes primés en langue française étaient Moussaoui Abdelkrim (1er prix), Chaib Lamia (2e prix) et Bouzid Lynda (3e prix).

Laissez un commentaire