Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 12 août 2017 06:00

Football / CSA-MC Alger : Report de l’Agex pour demain

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Club sportif amateur (CSA) du MC Alger n’a pu concrétiser les deux points à l’ordre du jour de son assemblée générale extraordinaire, prévue jeudi dernier, au Cercle du club à Bab El Oued pour la simple raison que le quorum n’a pas été atteint.


L’Assemblée générale du CSA-MCA se compose de 106 membres. L’un d’eux est décédé, que Dieu ait son âme, il reste donc 105 membres. Il faut la présence de 70 membres pour assurer le quorum et valider l’AG extraordinaire. Ce qui n’a pu être atteint dans la mesure, où on a enregistré la présence de 52 membres seulement parmi lesquels 11 ont délégué des procurations pour être représentés.
C’est ainsi que les responsables du CSA MCA, et à leur tête le président Messaoud Tourqui, ont été obligés d’annoncer le report de cette assemblée générale extraordinaire à demain dimanche à partir de 16 heures au même cercle du club à Bab el Oued, et ce, en présence du représentant de la DJS, comme le stipule la réglementation en vigueur. Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette assemblée générale, la mise en conformité des statuts et l’installation des présidents de section. Pourtant, tout était prêt pour la tenue de cette AGE, n’étaient ces absences de la majorité des membres de l’Assemblée générale. C’est à se demander pourquoi des gens font des pieds et des mains pour intégrer l’AG et, une fois dedans, ils ne daignent pas respecter ce club aussi historique que prestigieux avec tous ceux qui se sont sacrifiés, ceux qui se sacrifient encore pour et ceux qui s’engagent à se sacrifier dans le futur de ce club tant qu’ils sont encore vivants.
D’ailleurs, le président du CSA-MCA, Tourqui, n’a pas raté l’occasion pour fustiger les membres absents sans justification à cette AG extraordinaire et ses deux points importants à l’ordre du jour. Tourqui va même jusqu’à dénoncer l’un deux qu’il a contacté et qui a refusé d’entendre parler du MCA !
Certains membres présents ont même assimilé cette réaction négative comme une véritable trahison et un manque de respect flagrant aux couleurs du club pour lesquelles des hommes ont payé de leur vie pour qu’il vive.
Le CSA vit sous les critiques de certains qui s’amusent à signer des pétitions alors que l’heure est plutôt à la mobilisation et à la réconciliation.
Tourqui a évoqué l’importance de la mise en conformité du CSA par rapport à quelques articles du décret de 2015, tout en annonçant que « le CSA MCA est le premier CSA à avoir eu son agrément puisque celui-ci a été officialisé le 8 juin 2017.
Quant à ceux qui déclarent que l’équipe actuelle du CSA ne fait rien, le président Tourqui répond par du concret. Et l’ordre du jour lui-même le prouve. Un des points est justement l’installation des présidents des cinq sections. Tourqui n’a pas oublié de relater brièvement les erreurs de la Sonatrach qui a pris le club.
Le club amateur du Doyen, CSA, possède les finances de la Sonatrach en 2008, mais qui s’occupe beaucoup plus de la section football alors que les autres disciplines, avec la GSP, ont fait très mal au CSA après que la Sonatrach les aient prises sous sa coupe.
En huit mois seulement, l’actuelle CSA vient de relancer les cinq sections : école de football, judo, karaté, lutte et escrime. C’est dire que si le CSA avait plus de moyens surtout financiers, comme ceux de la Sonatrach à la section du football dite « professionnel », c’est beaucoup plus que 5 sections qui auraient été mises en place.
Il est utile de rappeler au passage que le CSA-MCA dispose de 10% des actions du capital social de la société sportive par actions du club évoluant en Ligue 1 algérienne de football.
Les 90% des autres actions ont été acquis par Sonatrach en janvier 2013.
Les membres de l’Assemblée générale du CSA MCA ont donc un second rendez-vous, demain dimanche à partir de 16H au cercle du club à Bab el Oued pour étudier les deux points à l’ordre du jour et surtout relancer la structure dans le but de retrouver ses droits accaparés par la Sonatrach. Et la lutte continue...

Laissez un commentaire