Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 12 octobre 2017 06:00

Athlétisme (Cross-country) : Le dossier « Chlef 2018 » présenté au Congrès africain à Rabat

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le président de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), M. Abdelhakim Dib, a assisté au congrès de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) qui s’est déroulé du 8 au 10 du mois en cours à Rabat.

Au cours de ce rendez-vous, il a présenté le plan d’organisation des 5éme Championnats d’Afrique de Cross-country prévus le 17 mars 2018 à Chlef, retenu justement dans le programme de la CAA. Il a ainsi abordé les aspects organisationnels comme le tracé du parcours, le transport et l’hébergement des participants.
Le Congrès de la Confédération africaine d’athlétisme était prévu en août, puis en début du mois en cours à Dakar au Sénégal. Cependant, la décision de le tenir à Rabat n’a été prise que lors de la traditionnelle réunion de l’Afrique organisée à Londres au début du mois d’août, soit à la veille du 51è Congrès de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) qui s’est déroulé en marge des derniers mondiaux.
Le conclave de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) a donc approuvé des amendements apportés aux Statuts de l’instance africaine, en vue de les harmoniser avec les nouveaux règlements de l’IAAF, adoptés à la veille des championnats du monde d’athlétisme 2017 qui ont eu lieu à Londres.
Parmi les amendements, on retiendra, l’adoption du non cumul du mandat de président d’une association continentale et de membres du Conseil de l’IAAF. Ainsi, et devant les membres du 27e congrès de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA) à Rabat, le Président de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), M. Abdelhakim Dib a présenté les préparatifs des 5es championnats d’Afrique de cross-country prévus le 17 mars 2018 à Chlef.


Chlef sur son 31
Après avoir rappelé l’excellente organisation des derniers Championnats continentaux U20 à Tlemcen, le président de la FAA a tenu à assurer l’assistance du bon avancement des préparatifs de cette très compétition importante compétition.
« Fidèle à ses traditions en matière de maîtrise de l’organisation de manifestations sportives, l’Algérie sera une nouvelle fois au rendez-vous pour accueillir l’élite africaine du cross-country ainsi que tous ses invités », a-t-il indiqué avant de préciser que « les préparatifs ont été entamés depuis quelques temps et que le comité d’organisation national a été installé par les autorités de la wilaya de Chlef ». Celui-ci a été installé il y a justement quelques jours. Faisant un exposé sur les différentes commissions, le président de la FAA, a notamment mis l’accent sur les conditions d’hébergement, de restauration et du transport des participants. « Nos travaillons d’arrache-pied pour être au rendez-vous en mars prochain pour accueillir nos invités dans les meilleures conditions de séjour et de compétitions» a souligné M. Dib. Le président de la FAA a également évoqué le parcours devant abriter ces championnats, tout en rappelant la visite d’inspection des officiels de la CAA à Chlef pour superviser son tracé.


Le président de l’IAAF convié
D’autre part, et en marge de ce Congrès de la CAA, le président de la FAA a saisi l’occasion pour inviter le président de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF), M. Sébastien Coe à assister à ce rendez-vous continental l’année prochaine à Chlef.
Lors de ces discussions en présence de M. Hamad Kalkaba Malboum, président de la CAA, M. Coe a promis aux deux dirigeants de l’athlétisme africain d’être à Chlef en mars prochain « si son programme le permet ».
De plus, le président de l’IAAF a tenu à présenter ses félicitations à l’Algérie pour la parfaite organisation des championnats d’Afrique U20 cette année à Tlemcen comme il a remercié l’Algérie pour l’organisation des championnats continentaux de cross-country en 2018.
Par ailleurs, les trois hommes ont abordé diverses questions de l’athlétisme mondial ainsi que celles relatives au soutien de l’IAAF à l’athlétisme africain.


La CAA réajuste ses statuts avec ceux de l’IAAF
Les travaux de ce 27e Congrès de la Confédération africaine d’athlétisme (CAA), qui se sont déroulés à Rabat, ont débouché sur l’adoption des nouveaux statuts de la CAA.
Le président de l’instance africaine, Hamad Kalkaba, a rappelé que ce réajustement est l’aboutissement de la réforme commencée au niveau mondial et qui a débouché l’an dernier à Monaco sur l’adoption des nouveaux statuts de l’IAAF. Il est donc naturel que les confédérations suivent le pas de la Fédération internationale.
Ainsi donc les nouveaux statuts permettront d’instaurer une bonne gouvernance de façon à apporter plus de transparence dans la gestion de la CAA. Ce réajustement a présenté la réforme des statuts de l’IAAF adoptés l’année dernier à Monaco. De ce fait, la réforme des statuts de la CAA doit permettre d’instaurer moins d’autorités dévolues aux dirigeants, ainsi que la mise en place d’une administration performante.
Ce qui, en principe permettra également de réaliser un programme de développement de l’athlétisme africain à même de d’accroître la position du continent dans le mouvement athlétique mondial.

Laissez un commentaire