Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 14 novembre 2017 06:00

Match amical/L’Algérie affronte ce soir (20h30) la République centrafricaine au stade 5-Juillet : Audition footballistique au «Grand Tribunal»

Écrit par Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après avoir concédé le match nul (1/1) au stade Chahid-Hamlaoui de Constantine contre le Nigeria pour le compte de la 6e journée des éliminatoires du Mondial 2018, les Fennecs rechausseront les crampons ce soir (20h30) dans l’enceinte du 5-Juillet 1962. Une opposition amicale face à la République centrafricaine sur laquelle comptent les Fennecs pour regagner après 4 matchs sans victoire. L’adversaire est prenable. Mais il ne vient pas en victime résignée.


À la lecture de la composante humaine, on se dit qu’il n’y pas photo. Le papier donne (largement) l’Equipe nationale favorite pour être acquittée dans le «Grand Tribunal» (surnom qu’on donne au stade 5-Juillet). Toutefois, les Verts ne présentent plus de certitudes depuis presque un an et cette Coupe d’Afrique des nations 2017 au Gabon qu’ils ont ratée en se faisant sortir dès le premier tour.
Aujourd’hui, les camarades de Yacine Brahimi retrouvent l’antre de Chevalley dans lequel ils n’ont pas vraiment de bons souvenirs. Même si la dernière fois qu’ils s’y sont produits, ils ont battu le Sénégal (1/0) en amical le 13 octobre 2015 après avoir été dominés par la Guinée (1/2) sur les mêmes lieux 4 jours plus tôt.

Le traumatisme du temple

Ces deux rencontres avaient précipité le départ de Christian Gourcuff victime d’une véritable cabale médiatique illustrée par l’attitude houleuse du public algérois qui avait réclamé sa «condamnation» à l’éviction car pas content de la production de la sélection. Depuis, l’EN a préféré retourner au stade Mustapha-Tchaker (Blida). En tout cas, les retrouvailles avec le public de la capitale seront très suivies. Des craintes, il y en aura forcément même si Rabah Madjer veut faire croire qu’il n’appréhende pas de se produire au temple olympique. «Je sais que les supporters demandent beaucoup de la sélection. Ce que je peux leur assurer, c’est qu’on donnera sur le terrain ce qu’ils attendent de nous. Inch’Allah, on parviendra à l’emporter et à donner du plaisir au peuple», a-t-il déclaré en les invitant à envahir les travées : «Venez au stade pour encourager l’Algérie. C’est votre sélection qui va jouer, elle a besoin de vous, de votre soutien. Nous en tant que staff technique, nous avons aussi besoin de vous. On veut tous voir notre équipe nationale redevenir aussi forte qu’avant, mais il faut qu’on soit tous derrière elle».

Les Centrafricains,  pas venus en touristes
La carte de visite de l’adversaire du jour, 129e au classement Fifa, n’est pas fameuse. Les supporters auraient certainement aimé voir «El-Khedra» jouer une sélection plus huppée. Néanmoins, les centrafricains ont déjà battu les Algériens il y a 7 ans de cela (10 octobre 2010).
C’était dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012 avant de s’incliner lors du match retour au stade 5-juillet justement. «Il est clair qu’on n’aura pas l’étiquette de favori. L’Algérie recèle dans ses rangs de grands joueurs qui évoluent dans de bons clubs européens. Mais sachez que, nous aussi, nous avons des joueurs qui évoluent en Europe. Il n’y a plus de matchs faciles», reconnaît le coach Raoul Savoy qui rappelle que «récemment, le Luxembourg a pu tenir en échec la France chez elle au Stade de France. Nous, on est là pour travailler et apprendre. Les Algériens oublient peut-être que cette même équipe de la Centrafrique a battu leur sélection 2-0, il n’y a pas si longtemps. Ne croyez pas que l’Algérie va nous mettre facilement 4 ou 5 buts». En outre, le premier responsable de la barre technique des «Fauves du Bas-Oubangui» espère bien que «les joueurs algériens vont tout donner lors de ce match. Ça sera du coup pour nous un excellent test. De notre côté, on va essayer de sortir un bon match et maintenir notre belle dynamique.»
Jouer une équipe de second palier reste une arme à double tranchant.
La prestation doit être maîtrisée pour être convaincante. À défaut, le doute s’installera un peu plus dans les rangs du «Club Algérie» qui veut retaper le moral. Gare, toutefois, à la sous-estimation de l’adversaire. 

Dernière modification le lundi, 13 novembre 2017 21:49

Laissez un commentaire