Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 14 janvier 2018 06:00

Fédération algérienne de cyclisme : 15 cyclistes passent les tests physiologiques et biologiques

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Fédération algérienne de cyclisme (FAC) a convoqué pas moins de 15 cyclistes internationaux représentants cinq clubs pour effectuer des tests physiologiques et biologiques dans le cadre du suivi et de l’évaluation des performances sportives de ses athlètes.

Cette opération se déroule en deux parties : la première a eu lieu vendredi dernier à l’ENS/STS de Dely Brahim (Alger) et la seconde, hier, au centre de regroupement et de préparation de Baba Ahcen. L’objectif attendu après de telles opérations a été précisé par le médecin fédéral, Djelloul Kheroubi, qui a indiqué au site de l’instance fédérale algérienne que « la FAC tend par ces tests à améliorer les performances sportives de l’athlète en le soumettant à des «contrôles» périodiques ». Et au même responsable d’expliquer que ces tests portent sur « l’évaluation des capacités physiques, respiratoires et cardiaques et également sur un contrôle de fatigue ainsi que les bilans : hormonale, biochimique et FNS. » C’est dire que sur le plan sanitaire, la Fédération algérienne du cyclisme ne badine pas. Le suivi médical est d’importance capitale dans la préparation des athlètes et notamment dans le combat contre toute forme de dopage d’autant que nos athlètes se doivent de bien préparer leurs prochaines échéances internationales dans de bonnes conditions sanitaires, entre autres. Avec les derniers résultats très encourageants de nos sélections nationales de la discipline qui sont rentrées au pays avec le trophée du Championnat arabe des nations de course sur route (séniors-juniors, cadets) en comptabilisant 17 médailles (10 en or, 4 en argent et 3 en bronze), les athlètes sont déterminés à effectuer les efforts nécessaires pour rester dans la dynamique des bons résultats.. Nos cyclistes sont donc bien attendus lors des prochaines échéances internationales organisées en Algérie dont les Jeux africains de la jeunesse sans oublier les Jeux Méditerranées de Tarragone l’été prochain. Diplôme 3e degré UCI pour Adil Barbari Le suivi d’un athlète ne s’arrête pas juste à son avenir en tant que tel, mais sa promotion après son retrait des compétitions et sa reconversion sont aussi des objectifs que la FAC suit avec intérêt. La preuve, la transition d’ancien athlète à coach est vite bien transformée par l’ancien international Adil Barbari qui vient de décrocher son diplôme 3e degré de l’UCI. Ainsi donc et après avoir réussi son 1er degré en qualité d’athlète de l’élite nationale, Barbari s’est vu octroyer le second degré après l’obtention de sa licence en sport. L’enfant d’El Kantara dans la wilaya de Biskra n’a pas tardé à opter pour une formation au sein du centre de formation mondial de l’UCI, sis à Genève. Et c’est alors qu’à l’issue d’un stage théorique de près d’un mois du 1er au 25 août 2017, notre ancien vice-champion d’Afrique sur route a participé du 7 au 17 septembre dernier à un stage pratique organisé en marge des championnats du monde. L’évaluation tant écrite que pratique ont été jugées positives par les techniciens de l’UCI dont le responsable de cette formation de très niveau et de qualité a validé les prestations de l’ancien athlète de SOVAC et du GSP. Il est utile de rappeler que Barbari (24 ans) avait offert plusieurs titres à l’Algérie notamment lors des Jeux africains et les championnats continentaux lors desquels il est monté sur le podium. L’international algérien a également couru sous les couleurs du club de Nasr Dubai et celui de Remy-Meder de Strasbourg. Et pour ses débuts de coach, Barbari, affûte ses armes au sein de l’IRB El Kantara où il dirige l’équipe senior parmis lesquels on ne compte pas moins de trois internationaux Wail Ogbi, Alla Eddine Charhabil et Seifeddine Ayachi. Ceci, sans oublier d’encouragers les autres catégories dont les juniors Aissa Lebsir et Aymen Merdj.

Laissez un commentaire