Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 12 août 2017 06:00

Droits d’auteur : Plus de 3 000 artistes rétribués aujourd’hui par l’ONDA

Écrit par Nadir Kadi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Organisée ce matin à Alger, à l’hôtel Sofitel, par l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA), la répartition officielle des droits d’auteur, réunis au titre des œuvres exploitées durant l’année 2016, devrait concerner cette année plus de 3 000 artistes, nous a précisé hier le directeur de l’ONDA Sami Bencheikh El-Hocine. Le responsable a ajouté que les montants qui seront distribués cette année sont «très importants».

Les sommes réunies au titre des droits d’auteur, en 2015, étaient plus de 900 millions de  dinars. Elles seront donc plus conséquentes pour l’année 2016, pour une cérémonie qui devrait être marquée durant la matinée d’aujourd’hui par la participation de plusieurs artistes de la «nouvelle génération». «Nous avons souhaité que de jeunes auteurs participent à la cérémonie, notamment les leaders du groupe Freeklane et du groupe Dey, ou encore, les artistes Amel Zen, Hayet Zerrouk ou  Ahcène Agrane, du groupe Caméléon (…) Le but est de montrer que des jeunes artistes, qui n’ont commencé à déclarer leurs œuvres que depuis un ou deux ans, ont aujourd’hui des rentrées de fonds annuelles grâce au mécanisme des droits d’auteur», a expliqué le directeur, de l’ONDA. En janvier dernier Sami Bencheikh El Hocine nous avait déclaré que la médiatisation, depuis quelques années, des remises des droits d’auteur et des droits voisins a pour but d’inciter les artistes et ayants droit à adhérer à l’ONDA et profiter des nombreux mécanismes et avantages de protection. L’ONDA, rappelle-t-on, organise chaque année deux cérémonies consacrées, pour la première, à la remise des droits d’auteur, et la seconde, aux droits voisins, c’est-à-dire les artistes interprètes, les producteurs ou encore les ayants droit d’artistes disparus. «Actuellement, depuis une semaine, nous rétribuons des artistes au titre des droits de reproduction, c’est-à-dire que cela concerne toutes les œuvres sorties sur le marché, mais aussi les droits au titre des diffusions et des exploitations des œuvres par la Radio nationale et les 53 Radios locales, régionales. Mais aussi par les télévisions publiques de l’EPTV», a souligné le directeur de l’ONDA. Le système mis en place pour la protection des droits des artistes se base en partie, est-il précisé, sur les déclarations des médias qui exploitent les œuvres, mais aussi sur un contrôle permanent des émissions des Chaînes de télévision. «L’ONDA ayant un service de veille (…) qui suit et enregistre les programmes de télévision minute par minute», explique le responsable 

Quant aux Chaînes de radio, «nous n’avons pas de système de suivi, mais elles nous déclarent ce qui est exploité et tous les trois mois, elles nous font parvenir le détail de leurs programmes», poursuit-il. La perception des droits d’auteur et le montant des sommes se calculant, en effet, en fonction de l’audience de l’artiste. «Plus les œuvres sont diffusées à la radio et la télévision plus les artistes sont payés.»

Dernière modification le vendredi, 11 août 2017 22:52

Laissez un commentaire