Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 12 août 2017 06:00

LE FESTIVAL EST PRÉVU DU 17 AU 19 AOÛT : Hasna El Bécharia et Souad Asla à la «Hadra» d’Essaouira

Écrit par Khedidja Aras
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les artistes algériennes Hasna El Bécharia et Souad Asla prendront part à la cinquième édition du Festival international de Hadra féminine et des musiques de transe, prévu du 17 au 19 août dans la «cité des alizés», Essaouira, au Maroc. Souad Asla avait participé à la quatrième édition de cette manifestation musicale annuelle –qui avait pour invité d’honneur l’Algérie– avec son projet Lemma Bécharia, qui réunit plusieurs musiciennes et interprètes féminines originaires de Béchar qui reprennent les chants et les rythmes de la Saoura.

 


L’association des Haddarates Souiriates organise la cinquième édition du Festival international de Hadra féminine et des musiques de transe, du 17 au 19 août à Essaouira au Maroc. Selon les organisateurs, cette édition a pour objectif «de mettre en lumière la musique de transe et de sensibiliser un nouveau public aux croyances et coutumes soufies». De plus, les organisateurs aspirent à travers la mise en place d’un tel événement à «valoriser le rôle de la femme dans la musique religieuse», spirituelle, mais également son rôle dans le domaine des arts et de la culture. Il tend aussi à «sensibiliser aux croyances et coutumes soufies, souvent méconnues du grand public». La «rockeuse du désert» Hasna El Bécharia, et sa «fille spirituelle» Souad Asla prendront part à cette édition. L’an dernier, l’Algérie était l’invité d’honneur, et Souad Asla, avait pris part à la quatrième édition dédiée à Tayeb Saddiki, avec son projet Lemma Bécharia, construit autour de quatre répertoires (Hadra, Djabbariate, Ferda et Gnaoua) interprétés par douze femmes. La plasticienne Linda Bougherara avait également pris part à cet événement avec une exposition intitulée «Entre terre et mer». Cette année, Souad Asla se produira seul et présentera sa musique, qui mêlant différentes sonorités et répertoires, et qui s’inspire du Diwane, du Gnaoua et des musiques traditionnelles algériennes et maghrébines ainsi que des rythmes du monde. Artiste de talent, elle a sorti en 2013 son premier album intitulé «Jawal». L’autre artiste algérienne présente à ce Festival est Hasna El Bécharia, qui a été, rappelons-le, décorée de la Médaille de l’Ordre du Mérite national en avril dernier. Première joueuse de guembri –instrument réservé exclusivement aux hommes– en Algérie et dans le Maghreb, Hasna El Bécharia a déjà à son actif une riche carrière, des concerts en Algérie et dans le monde et deux albums. Par ailleurs, cette cinquième édition du Festival verra la participation de Lemchaheb et Jil Jilala, des Bnat Al Nakhoua Al Aisaouia, Bnat Lalla Menana, Bnat Hadarat d’Essaouira ou encore l’artiste indienne Anandita Basu. Soulignons enfin que le programme final sera dévoilé dans quelques jours. Nous y reviendrons.n

Dernière modification le vendredi, 11 août 2017 22:53

Laissez un commentaire