Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 09 décembre 2017 06:00

Semaine de la langue arabe à l’IMA (Paris): «Vecteur de toute une culture aux facettes innombrables»

Écrit par SARA KHARFI
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sous le slogan «Un trésor à (re)découvrir», la Fête de la langue arabe de l’IMA est prévue du 10 au 17 décembre. Un programme (gratuit et payant) a été mis en place, se déclinant dans tous les espaces de l’IMA sous plusieurs formes : tests de langue, projection, représentation théâtrale, performance, conversations ou encore un débat.

L’Institut du monde arabe (IMA) de Paris organise, du 10 au 17 décembre, la troisième édition de la Fête de la langue arabe, qui coïncide avec la Journée mondiale de la langue arabe, célébrée par l’Unesco le 18 décembre de chaque année. L’arabe, selon le communiqué de l’IMA, «est le vecteur de toute une culture aux facettes innombrables». Et d’ajouter : «A travers une semaine de festivités, l’Institut du monde arabe souhaite rappeler que la langue arabe est l’expression d’une culture de portée universelle, au cœur de la transmission des savoirs, et, comme pour toutes les grandes langues vivantes, une langue d’avenir pour les jeunes. Loin d’être une ‘langue communautaire’, l’arabe est une ‘langue du monde’». Et de rappeler que la promotion de la langue arabe «s’incarne à l’IMA dans le Centre de langue et de civilisation auprès duquel s’inscrivent chaque année quelque 1 600 élèves de tout âge et de toute origine», et ce, pour apprendre l’arabe littéraire et dialectal. Concernant cette troisième Fête de la langue arabe, un riche programme (gratuit et payant) a été mis en place, se déclinant dans tous les espaces de l’IMA, et prenant plusieurs formes, allant des représentations théâtrales aux lectures de conte, en passant par une projection, des conversations, ainsi que des tests de langue. En effet, une évaluation de son niveau d’arabe sera proposée pour la première fois au public, avec «le premier test de placement sur ordinateur, Ev@lang, développé en partenariat avec le Centre international d’études pédagogiques (CIEP)». «Face à la demande croissante sur le marché du travail d’une évaluation moderne et rigoureuse des niveaux de compétence en langue, l’IMA se fait pionnier pour mettre en place une certification reconnue à l’échelle mondiale. Une phase pilote sera lancée en juillet 2018 pour concevoir un diplôme certifiant de langue arabe, à l’image du test TOEFL pour l’anglais», annonce-t-on au sur le communiqué. En outre, au cours de la semaine consacrée à la Fête de la langue arabe, cette langue «animera en lettre de lumière des moucharabieh de la façade», tous les soirs à partir de 19h sur le parvis de l’IMA. Tous les jours, tout au long de l’événement, de 10h à 20h, une sélection musicale sera proposée au niveau du parvis et des espaces de circulation de l’IMA, alors que la librairie-boutique présentera son fond de livres en langue arabe. Le documentaire tout public, «Les yeux de la parole» (qui revient sur la préparation de la première de l’opéra ‘Kalila wa Dimna’, premier opéra en langue arabe présenté au Festival d’Aix-en-Provence, en 2014) sera projeté en avant-première et suivi d’un débat animé par Sophie Tardy, inspectrice générale de l’Education nationale pour la langue arabe. Le programme prévoit, en partenariat avec la Maison de la poésie, la représentation de la pièce «Le discours aux animaux», mise en scène de Valéry Warnotte. Cette Fête de la langue arabe comprendra également un atelier ludique et gratuit pour enfants et famille («Les mots voyageurs»), des «conversations franco-arabes» baptisée «Dardacha», des démonstrations de calligraphie par Ahmed Dari et Mohamed Salih, des lectures de contes arabes par la conteuse Sakina Lamri, ainsi qu’un débat, co-organisé avec l’association Le Mouton numérique, intitulé «Les révolutions arabes : une révolution 2.0 ?». Le programme est riche, et les échanges s’annoncent intéressants et ce, durant huit jours de fête de la cinquième langue la plus parlée dans le monde.

Laissez un commentaire