Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

mercredi, 14 février 2018 06:00

Des conférences sur l’histoire, les arts et le patrimoine : Les samedis de Dar Essouf

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis quelques mois, l’Ecole nationale de conservation et de restauration des biens culturels (1, place Omar Abdellaoui, ex-Henry Klein, Palais de Dar Essouf, Basse-Casbah, Alger) organise au niveau de son siège, Dar Essouf, des conférences, tous les samedis.

De nombreux universitaires et chercheurs ont été invités à intervenir sur différents sujets ayant trait aux thèmes de l’histoire, des arts et du patrimoine. Le programme se poursuit et plusieurs conférences sont attendues, notamment celle de samedi prochain, intitulée «Au pays d’Augustin. Nouvelles traces du christianisme antique», et qui sera animée par Nacéra Benseddik, professeure en archéologie, spécialiste de l’antiquité, épigraphiste, historienne et auteure de nombreux articles et ouvrages sur la période romaine. Parmi les conférences prévues, celle du samedi 3 mars sur la «constitution d’une collection : le musée des Beaux-arts d’Alger», et qui sera animée par Djenidi Amel, doctorante à Paris 8 en communication et muséologie, auteure de plusieurs articles sur les pratiques artistiques en Algérie, et enseignante à l’Ecole nationale de conservation et de restauration des biens culturels. On peut citer également celle du samedi 14 avril, qui portera sur «Les plans de gestion des parcs culturels en Algérie». Elle sera animée par Sabah Ferdi, professeure en archéologie antique, spécialiste de Cherchell, et coordinatrice au Centre national de recherche en archéologie. L’historien-archéologue spécialiste de la période médiévale de l’Occident musulman, Abderrahmane Khelifa, animera, le samedi 28 avril, une conférence sur le thème «Béjaïa : Capitale des Lumières». Son intervention portera sur cette ville, «fleuron des arts et des sciences à l’échelle de toute la Méditerranée». Par ailleurs, et pour rappel, l’Ecole nationale de conservation et de restauration des biens culturels est «un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel», placé sous la double tutelle des ministères de la Culture et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. L’école, qui assure les enseignements du premier cycle dans les domaines de la conservation et de la restauration des biens culturels, a pour mission principale «la formation supérieure et la recherche scientifique et le développement technologique dans le domaine de la conservation et de la restauration des biens culturels qu’ils soient mobiliers ou immobiliers». R. C.

Laissez un commentaire