Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 13 novembre 2017 06:00

Après un incendie à bord : Les passagers du « Tariq Ibn Ziyad » aujourd’hui à Oran

Écrit par Fayçal Djoudi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le carferry battant pavillon national « Tariq Ibn Ziyad » a été la proie des flammes dans la soirée de samedi à dimanche, alors qu’il quittait le port de Marseille avec, à son bord, quelque 472 passagers, 137 membres d’équipage et plusieurs véhicules. Il se dirigeait à destination du port d’Alger lorsqu’un incendie s’est déclenché.

Il se serait répandu depuis un véhicule parqué dans la cale du navire, avant de s’étendre à d’autres voitures dans la même zone, située au niveau de la poupe. Sans être confirmées, certaines sources mettent en cause des produits pyrotechniques transportés dans le véhicule qui seraient à l’origine du sinistre. Des pétards et des feux d’artifice importés par un passager à l’approche du Mawlid Ennabaoui. D’ailleurs, le feu a été si important qu’il a détruit 40 véhicules alors que 30 blessés ont été dénombrés, la plupart victimes d’inhalation de la fumée. Immédiatement, le ferry a dû être dérouté vers le hotspot de Majorque, pour être amarré au port d’Alcudia et permettre aux pompiers d’intervenir, épaulés par les services de la Croix-Rouge. Selon les médias britanniques, 26 personnes qui souffraient d’inhalation de fumée ont été soignées dans un hôpital de campagne installé dans le port, mais trois autres personnes ont dû être transportées à l’hôpital pour soigner des blessures traumatiques. Le maire d’Alcudia, Antoni Mir, a déclaré que les passagers à bord du navire avaient été effrayés et qu’il y avait eu une « légère altercation ». « Il était très difficile pour les pompiers d’entrer - le feu se situait à la poupe du navire », a-t-il ajouté, cité par les médias. « Ce fut une très grosse opération. Il y avait 15 équipes d’intervention de la Protection civile », témoigne-t-il. « Les gens avaient peur et avaient besoin de se calmer parce qu’ils ne savaient pas si leur voiture avait été affectée ou non. Une petite échauffourée a éclaté alors ». La plupart des passagers sont français et algériens. Algeriferries, qui exploite le « Tarib Ibn Zyad », a affirmé pour sa part qu’une enquête sera rapidement diligentée « pour déterminer les causes exactes de cet incendie et situer les responsabilités ». Soulignant que la programmation commerciale du car-ferry connaîtra quelques modifications. Par ailleurs, le car-ferry Tassili a été dépêché d’Oran vers le port d’El Cudia pour rapatrier vers Alger la majorité des 472 passagers du navire Tariq Ibn Ziyad, a appris l’APS du directeur régional de cette compagnie. Le navire El Djazair II, venant de Marseille à destination d’Oran, a été également dérouté sur le port de Palma de Majorque pour récupérer quelque 20 passagers et 17 véhicules se trouvant à bord de Tariq Ibn Ziyad pour les ramener au port d’Oran avant de rallier Alger, a indiqué à l’APS Abdesamad Latrache, précisant que l’arrivée de ces passagers au port d’Oran est prévue aujourd’hui et qu’un dispositif est en train de se mettre en place pour l’assistance et la prise en charge de ces voyageurs à destination de la capitale. Une cellule de crise a été mise en place au niveau de la direction générale de l’ENTMV pour suivre l’évolution de cet incident et prendre les mesures nécessaires. Une enquête sera rapidement diligentée pour déterminer les causes exactes de cet incendie et situer les responsabilités, note un communiqué. 

Laissez un commentaire