Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 13 janvier 2018 06:00

Après les avoir traités de « pays de merde »: Trump dément avoir tenu des propos racistes envers Haïti et les pays africains

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le président américain, Donald Trump, a reconnu vendredi avoir tenu «des propos durs» envers Haiti et les pays africains mais a démenti avoir utilisé l’expression «pays de merde» qui a suscité une vague d’indignation à travers le monde.

«Le langage était dur mais ce ne sont pas les mots utilisés», écrit Trump dans un tweet publié au lendemain d’une réunion sur l’immigration avec des parlementaires, durant laquelle il à tenu «des propos particulièrement litigieux» au sujet des immigrants menacés par ses projets de réformes, selon plusieurs médias américains.

«Je n’ai jamais rien dit de désobligeant sur les Haïtiens à part que Haïti est manifestement un pays très pauvre et dans une situation très difficile. Je n’ai jamais dit ‘sortez-les’. Inventé par les démocrates», a-t-il indiqué dans un deuxième tweet. Selon le récit de CNBC, les débats lors de cette réunion auraient agacé Trump qui n’a pas apprécié les remarques d’un sénateur sur le programme migratoire Daca, permettant aux immigrés mineurs entrés illégalement sur le territoire américain, de bénéficier d’un moratoire de deux ans sur leur expulsion. Le sénateur a tenu à lui expliquer l’impact de la réforme Daca sur les immigrés en provenance d’Haitil. Trump, irrité, a répondu au sénateur «Haïti? Pourquoi est-ce qu’on veut avoir des gens de Haïti ici?». «Pourquoi est-ce qu’on veut des gens qui viennent de tous ces pays de merde.
On devrait avoir plus de gens venant d’endroits comme la Norvège». Jeudi soir, la Maison Blanche n’a pas démenti les propos du président américain, se contentant d’indiquer que le président Trump se battrait» toujours pour les Américains. Les propos de Trump ont suscité une vague d’indignation à travers le monde. L’ONU a qualifié ses propos «de racistes, choquants et honteux» s’ils étaient confirmés. 

Laissez un commentaire