Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Incendie  à bord du ferry algérien Tariq Ibn Ziyad 

mardi, 14 novembre 2017 06:00

Médecins résidents en chirurgie : Le ministère promet un règlement de la situation

Écrit par Samira Dekkiche
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La pluie qui s’est abattue, hier, sur la capitale n’a pu avoir raison des médecins résidents en deuxième année de chirurgie de la région Centre (Alger, Tizi Ouzou, Blida). Ces derniers ont répondu présents au rendez-vous qu’ils s’étaient fixé pour ce 13 novembre, à Alger, devant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, où ils se sont rassemblés pour réclamer la régularisation de la situation dans laquelle, affirment-ils, ils se débattent depuis plus de trois mois.

 

A travers le sit-in d’hier, ces futurs chirurgiens, dans plusieurs spécialités, espéraient avoir une suite à la correspondance qu’ils ont adressée dimanche dernier au ministre pour lui exposer leur cas dans le détail.
Cette action n’a pas été vaine, puisqu’une délégation de médecins a été reçue par le Directeur général de la post graduation au ministère de l’Enseignement supérieur, M. Houari. Ce dernier a promis de régler l’ensemble de leurs problèmes. Une promesse qui, visiblement, a eu pour effet de rassurer les résidents lésés. «Nous sommes satisfaits de cette décision», nous dira la représentante de Tizi Ouzou, avant de faire savoir que «plus de 500 résidents sont aujourd’hui au chômage». Ce sont les conséquences des responsables qui «nous ont obligés à faire des stages en dehors de notre spécialité», explique-t-elle. «Dans notre lettre au ministre, nous lui avons fait savoir que «durant la 2e année de notre cursus, nous sommes affectés pendant deux semestres consécutifs dans les différents services de chirurgie traumatologique et de chirurgie pédiatrique du pays, avec des objectifs pratiques à atteindre, énumérés dans nos carnets de stage. Nous sommes aussi censés bénéficier de cours magistraux, assurés par des enseignants chercheurs hospitalo-universitaires, avec un programme de cours et de travaux dirigés communiqué en début d’année, comme c’était le cas durant notre première année de formation, où nous étions affectés dans les services de chirurgie générale», poursuit notre interlocutrice. Avant d’ajouter que «c’est avec déception que nous avons découvert, au fur et à mesure de l’avancement de nos stages, que nous n’étions que des «non optionnistes», c’est-à-dire des résidents dont la future spécialité n’est pas celle du service». Mis devant le fait accompli, les résidents en deuxième année chirurgie n’ont pas hésité à dénoncer au ministre «l’incompétence des présidents des comités pédagogiques régionaux de spécialités dans la gestion de l’année universitaire écoulée», et à demande au premier responsable du secteur d’intervenir selon ses prérogatives. 

Laissez un commentaire

Sports

La légende turque de l’haltérophilie Naim Süleymanoglu est mort

L’haltérophile turc Naim Süleymanoglu, t

Sports -
19-11-2017
Basket-ball/NBA : James stratosphérique, San Antonio foudroie OKC

Cleveland a décroché, dans la nuit de ve

Sports -
19-11-2017

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017