Reporters - Reporters - L'INFO EN CONTINUhttp://reporters-dz.com Fri, 19 Jan 2018 18:03:07 +0100Joomla! - Open Source Content Managementfr-frBéjaïa : Sit-in du Cnapeste devant l’académie et marche des communauxhttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91043-bejaia-sit-in-du-cnapeste-devant-l-academie-et-marche-des-communaux http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91043-bejaia-sit-in-du-cnapeste-devant-l-academie-et-marche-des-communauxBéjaïa : Sit-in du Cnapeste devant l’académie et marche des communaux

Lors de ce rassemblement pacifique, les membres du bureau de wilaya du Cnapeste ont improvisé une prise de parole, au cours de laquelle ils s’en sont violemment pris au directeur de l’Education de la wilaya de Béjaïa et à la première responsable du secteur, Mme Noria Benghabrit.

Pour sa part, le coordinateur de wilaya du Cnapeste, M. Slimane Zenati, lancera d’emblée que « c’est à ceux qui ne respectent pas leurs engagements d’assumer les conséquences qui en découleront », avant d’ajouter qu’« on a gelé notre mouvement de grève illimitée précédent pour montrer notre bonne volonté d’aller vers le dénouement de la crise ».

L’orateur a tenu à déplorer que « l’administration de tutelle n’a pas seulement respecté ses engagements et les délais impartis, mais elle est allée jusqu’à procéder aux amputations sur salaires des journées de grève ».

Zenati fustigera, sur sa lancée, la ministre de l’Education nationale qu’il accuse d’« entretenir le pourrissement de la situation en ordonnant la ponction sur salaires des enseignants grévistes ».

Enfin, l’intervenant met en garde les pouvoirs publics contre « ses manœuvres sournoises visant la dislocation du Cnapeste », tout en affirmant qu’« il n’y aura pas de reprise de dialogue sans le paiement des journées retenues sur nos salaires ».

 

Les communaux marchent contre la vie chère

La rue béjaouie a également vibré au rythme de la marche organisée par la Fédération nationale des travailleurs des communes (FNTC) affiliée au SNAPAP pour protester contre la vie chère.

En effet, des centaines de travailleurs des communes de la wilaya de Béjaïa, ont pris part à cette manifestation qui a eu pour point de départ, la maison de la culture Taous Amrouche, pour se terminer devant le siège de la wilaya.

Les marcheurs, organisés en carrés, exigent des pouvoirs publics la satisfaction de leurs revendications socioprofessionnelles.

« Non à l’austérité », « Non à la hogra », « Non à la loi de finances 2018 », « Y en a marre de ce système », « Assa azekka SNAPAP Yella yella »… sont autant de slogans scandés par les manifestants, tout au long de l’itinéraire de leur marche.

Arrivés devant le siège de la wilaya, les communaux ont observé un rassemblement devant le portail. Prenant la parole devant la foule, le coordinateur national de la FNTC, M. Kamal Bahat, s’en prendra au Premier ministre, Ahmed Ouyahia, au secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd et aux parlementaires.

Selon l’orateur, les travailleurs des communes sont « les moins rémunérés » et « les moins considérés » de la Fonction publique.

« Nous demeurerons mobilisés et déterminés jusqu’à la satisfaction entière de notre plateforme de revendications », a-t-il conclu sous les ovations des manifestants.

]]>
L'INFO EN CONTINUWed, 17 Jan 2018 19:18:03 +0100
L'Algérie et la Jordanie signent 7 accords de coopérationhttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91042-l-algerie-et-la-jordanie-signent-7-accords-de-cooperation http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91042-l-algerie-et-la-jordanie-signent-7-accords-de-cooperationL'Algérie et la Jordanie signent 7 accords de coopération

Il s'agit d'un protocole de coopération dans le domaine de l'investissement entre l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) et l'Agence jordanienne de l'investissement, et d'un mémorandum d'entente de coopération et d'échange d'expériences dans le domaine d'aménagement et de réalisation de zones industrielles entre l'Agence nationale d'intermédiation et de régulation foncière (ANIRF) en Algérie et la société des villes industrielles jordaniennes. Deux mémorandums d'entente ont été également signés dans les domaines des infrastructures (routes et ponts) et de la protection du consommateur, de lutte contre la corruption et le contrôle des marchandises et des services entre les deux pays. Un protocole de coopération technique sur la promotion du commerce extérieur a été signé entre l'Agence nationale de la promotion du commerce extérieur et l'organe jordanien d'investissement outre le programme exécutif de la coopération culturelle 2018-2020 et le programme exécutif de coopération pour les jeunes 2018-2020.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 17 Jan 2018 19:09:28 +0100
Blida: trois décès des suites de complications liées à la grippe saisonnièrehttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91041-blida-trois-deces-des-suites-de-complications-liees-a-la-grippe-saisonniere http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91041-blida-trois-deces-des-suites-de-complications-liees-a-la-grippe-saisonniereBlida: trois décès des suites de complications liées à la grippe saisonnière

Selon Mohamed Djemai, il s’agit de deux personnes originaires de Médéa, arrivées à Blida dans "un état critique", au moment où la 3eme victime est issue d’Ouled Aiche, a t-il précisé, signalant qu’aucune des trois personnes décédées, toutes atteintes de maladies chroniques, n'a été vaccinée contre la grippe saisonnière. Le responsable a fait part, au titre des mesures prises pour une prise en charge idoine des malades de la grippe saisonnière, de l’affectation, à leur profit, de salles isolées au niveau du CHU Franz Fanon et de l’hôpital Brahim Tirichine "ex-Faubourg", jusqu’à leur rétablissement total. M. Mohamed Djemai a, par ailleurs, lancé un appel à toutes les personnes atteintes de maladies chroniques, au même titre que celles âgées de plus de 65 ans, ainsi que les femmes enceintes, en vue de se rapprocher des établissements hospitaliers pour se faire vacciner, signalant la vaccination, à ce jour de 34.000 personnes contre la grippe saisonnière, dans l’attente , a-t-il dit, de la réception de doses supplémentaires de ce vaccin, également disponible au niveau des pharmacies de la wilaya, a-t-il informé. Il n’a pas manqué, en outre, de souligner l’impératif d’adoption de certains reflexes préventifs contre cette maladie, en se lavant les mains régulièrement et n'utilisant que des mouchoirs en papier à usage unique, à jeter dans une poubelle. A noter que le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière (MSPRH) a signalé, dernièrement, le décès de neuf (9) personnes des suites de complications liées à la grippe saisonnière. Les neuf personnes décédées étaient soit des femmes enceintes soit majoritairement des personnes souffrant d’une maladie chronique, et aucune n’avait été vaccinée contre la grippe saisonnière, a -t-on ajouté, signalant l’enregistrement, depuis le début de la saison hivernale, de 23 cas de grippe saisonnière de forme compliquée. Pour sa part, le directeur général de la prévention auprès du MSPRH, Djamal Fourrar a fait cas de 2,5 millions de doses de vaccin antigrippal importées, dont 1.3 millions ont été distribuées aux structures de santé, a t-il indiqué, signalant que 82% de ces vaccins ont déjà été consommés. Des instructions ont été données par la tutelle aux établissements de santé pour "réactiver leur stock de vaccins", a-t-il encore précisé. La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a été prolongée jusqu’à mars prochain, rappelle t-on .

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 17 Jan 2018 18:56:58 +0100
Annaba : découverte de deux ateliers clandestins de fabrication d’embarcations pour harraga et saisie de six barques à Chetaïbihttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91040-annaba-decouverte-de-deux-ateliers-clandestins-de-fabrication-d-embarcations-pour-harraga-et-saisie-de-six-barques-a-chetaibi http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91040-annaba-decouverte-de-deux-ateliers-clandestins-de-fabrication-d-embarcations-pour-harraga-et-saisie-de-six-barques-a-chetaibiAnnaba : découverte de deux ateliers clandestins de fabrication d’embarcations pour harraga et saisie de six barques à Chetaïbi

Les barques saisies, dissimulées sous des branches d’arbres ont été saisies au cours d’une opération de ratissage effectuée par les éléments de la Gendarmerie nationale en collaboration avec le secteur militaire d’Annaba qui ont agi à la base d’information faisant état d’ une activité suspecte de fabrication d’embarcations en bois destinées à l’émigration clandestine. "L’enquête dans cette affaire se poursuit", a noté la même source, soulignant que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts consentis dans le but de lutter contre l’émigration clandestine.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 17 Jan 2018 18:42:46 +0100
Algérie-poste : Régularisation de près de 5600 employés contractuelshttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91039-algerie-poste-regularisation-de-pres-de-5600-employes-contractuels http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91039-algerie-poste-regularisation-de-pres-de-5600-employes-contractuelsAlgérie-poste : Régularisation de près de 5600 employés contractuels

Cette opération intervient « en application de la résolution du conseil d'administration prise lors de la session extraordinaire tenue le 23 juillet dernier portant sur l'insertion progressive des employés ayant des contrats à durée déterminée (CDD) dans le cadre du contrat de travail aidé (CTA) ou du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP) », indique la même source qui précise que « durant l'année 2017, quelque 641 recrutés dans le cadre du DAIP ont bénéficié de CTA et 632 autres dans le cadre des CTA ont bénéficié de contrats à durée indéterminé (CDI) ». « Dans le cadre du programme tracé pour 2018, AP a poursuivi l'opération d'insertion progressive des employés recruté en CDD, via un deuxième quota comprenant le transfert de 584 contrats dans le cadre du DAIP en CTA et 502 CTA en CDI », a ajouté le même communiqué. Cette opération se poursuivra jusqu'à la régularisation de la situation de tous les employés en CDD, soit 3225 dans le cadre des deux formules à l'horizon 2019. L'insertion progressive de cette catégorie prend en compte la priorité de classement, suivant les critères de l'ancienneté, la situation familiale, l'âge et les antécédents disciplinaires.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 17 Jan 2018 18:32:48 +0100
Secousse tellurique de 3,4 degrés sur l'échelle de Richter à M'silahttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91038-secousse-tellurique-de-3-4-degres-sur-l-echelle-de-richter-a-m-sila http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/91038-secousse-tellurique-de-3-4-degres-sur-l-echelle-de-richter-a-m-silaSecousse tellurique de 3,4 degrés sur l'échelle de Richter à M'sila

, a indiqué le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L'épicentre de la secousse a été localisé à 07 km au Nord-ouest de Beni Ilmane, selon la même source.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 17 Jan 2018 12:34:02 +0100
Oran : deux morts en mer suite à une tentative d’émigration clandestinehttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90983-oran-deux-morts-en-mer-suite-a-une-tentative-d-emigration-clandestine http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90983-oran-deux-morts-en-mer-suite-a-une-tentative-d-emigration-clandestineOran : deux morts en mer suite à une tentative d’émigration clandestine

La première victime a été repêchée après quatre heures de recherche en mer par les unités territoriales des garde-côtes. La seconde personne, âgée de 17 ans originaire de Chlef, a rendu l’âme durant son transfert par hélicoptère à l’EHU 1er Novembre 1954 . Sa dépouille mortelle a été déposée à la morgue de cet établissement, a indiqué la chargée de la communication de cette structure sanitaire. Ces 17 harraga avaient pris le départ à deux heures du matin depuis la plage de Saint Rock à Aïn El Turck avant d’être interception par les garde-côtes, sauvant d’une mort certaine les 15 autres rescapés. Une enquête a été ouverte sur les circonstances exactes de ce drame.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUTue, 16 Jan 2018 18:30:36 +0100
Finance islamique : Bientôt une instance religieuse pour accompagner les établissements bancaireshttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90926-finance-islamique-bientot-une-instance-religieuse-pour-accompagner-les-etablissements-bancaires http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90926-finance-islamique-bientot-une-instance-religieuse-pour-accompagner-les-etablissements-bancairesFinance islamique : Bientôt une instance religieuse pour accompagner les établissements bancaires

Lors du Forum de la Radio nationale, M. Ghlamallah a précisé que cette instance qui relève du HCI "accompagnera les établissements bancaires dans la pratique de la finance islamique et appuiera la règlementation arrêtée par la Banque centrale pour garantir le plein respect des opérations commerciales islamiques", ajoutant que cette instance sera composée de "spécialistes en jurisprudence dans le domaine de la transaction financière et d'experts économiques". M. Ghlamallah a exprimé la disposition de son instance à organiser des campagnes de sensibilisation pour "se rapprocher des différents opérateurs et leur expliquer les modalités d'accès aux opérations non usuraires, et ce à travers les médias", appelant les établissements bancaires à "ouvrir leurs portes aux citoyens pour clarifier cette démarche". Le HCI "a formulé des propositions aux autorités concernées en vue d'adapter les textes réglementaires des opérations bancaires à la finance islamique",a-t-il ajouté. Répondant à une question sur la place de l'éducation islamique dans les programmes scolaires, M. Ghlamallah a fait savoir que son instance "a émis, il y a deux jours, des observations sur le nouveau programme scolaire d'enseignement de l'éducation islamique dans les différents cycles, et ce à l'invitation du ministère de l'Education nationale". Le HCI organisera en avril prochain une conférence internationale sur la place de l'éducation islamique dans les programmes scolaires à laquelle prendront part des chercheurs spécialistes chargés de l'enseignement des sciences islamiques aux nouvelles générations", dans le but de s'enquérir des expériences des différents pays musulmans, évaluer la situation de l'école algérienne et proposer les changements à introduire aux programmes scolaires et aux critères requises chez les enseignants en collaboration avec le ministère". Evoquant le prêche, M. Ghlamallah a annoncé que la nouvelle composante du HCI "élaborera un programme, en vue d'encadrer les fatwas décrétées à partir des tribunes des mosquées et à travers les différents medias, en coordination avec le ministère des affaires religieuses et des wakfs et l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV)", en vue de permettre aux muftis agrées par le ministère des affaires étrangères d'exprimer leurs avis religieux". "Cette coopération avec le ministère dans le cadre des lois de la République n'est aucunement un chevauchement des prérogatives", a-t-il précisé, affirmant que le projet d'élargissement des prérogatives du HCI, en cours d'élaboration, concerne l'aspect consultatif et non exécutif". Le président du HCI a évoqué l'extrémisme religieux, annonçant plusieurs projets élaborés par son institution pour faire face à ce phénomène, à travers "l'organisation de conférences dans différentes wilayas et une vaste opération de distribution de dépliants, afin de clarifier l'avis religieux sur les différents sujets liés à l'extrémisme". Saluant les efforts de la Ligue des ulémas et prédicateurs des pays du Sahel, M. Ghlamallah a exprimé la disposition de son institution à coopérer avec celle-ci".(APS)

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUMon, 15 Jan 2018 18:45:51 +0100
Signature à Bamako d'un protocole d’accord portant création d'un Conseil d’affaires Algéro-Malienhttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90925-signature-a-bamako-d-un-protocole-d-accord-portant-creation-d-un-conseil-d-affaires-algero-malien http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90925-signature-a-bamako-d-un-protocole-d-accord-portant-creation-d-un-conseil-d-affaires-algero-malienSignature à Bamako d'un protocole d’accord portant création d'un Conseil d’affaires Algéro-Malien

Le document a été paraphé, dans l'après-midi de dimanche, en marge de la visite de travail qu'effectue, depuis samedi, le ministre du commerce, Mohamed Benmeradi, à Bamako, à la tête d’une délégation officielle et 89 opérateurs économiques pour participer à la Foire internationale de Bamako qui se déroule du 13 au 29 du mois en cours. L’Algérie est invitée d’honneur à cette manifestation économique, inaugurée par le président de la république du Mali, Ibrahim Boubacar Keita. Au lendemain de l’inauguration officielle de la 12ème édition de cette Foire, et avant l’ouverture de la journée Algérie, M. Benmeradi, a poursuivi le programme des audiences préparées à l’occasion de cette manifestation internationale, a souligné le document. A cet effet, il a été reçu dimanche par le ministre malien des finances "qui lui a confirmé la nécessité de développer les relations économiques", a précisé le communiqué. Lors de cette rencontre, plusieurs questions ont été abordées, liées à la garantie financière des transactions et particulièrement le volet relatif à la garantie des financements des banques maliennes portant sur les investissements algériens projetés dans le domaine énergétiques. L’après-midi du dimanche a été consacrée à l’ouverture de la journée Algérie en présence du ministre malien du commerce durant laquelle un forum d’hommes d’affaires associant plus de deux cent opérateurs économiques algériens et maliens. A cette occasion, les deux ministres ont prononcé des discours qui ont insisté sur la nécessité de relever le niveau actuel des échanges qui demeurent "en deçà des engagements politiques des deux Etats et des aspirations des deux peuples", a-t-on ajouté. Dans son allocution, M. Benmeradi a fait part aux opérateurs économiques, que les discussions entamées au terme de cette visite ont permis de jeter les jalons pour développer davantage la coopération dans plusieurs secteurs d'activités pour lesquels des potentialités "importantes" existent dans les deux pays. A la suite de l’intervention des deux ministres, un protocole d’accord portant création du Conseil d’affaires Algéro-Malien, a été signé entre les deux pays, suivi de l’ouverture des rencontres BtoB qui se dérouleront du 14 au 18 janvier 2018 en cours. Samedi, M. Benmeradi, accompagné par son homologue malien, a été reçu en audience par le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maiga, puis par le ministre des affaires étrangères du Mali, Tièman Hubert Coulibaly, ainsi que le Président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, où il a fait part d’un message d’amitié du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et a évoqué "l’excellence" des relations algéro-malienne, en rappelant "l’engagement de l’Algérie à renforcer cette relation".

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUMon, 15 Jan 2018 18:35:53 +0100
Groupe Renault : 62,8 % de parts de marché en Algériehttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90924-groupe-renault-62-8-de-parts-de-marche-en-algerie http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90924-groupe-renault-62-8-de-parts-de-marche-en-algerieGroupe Renault : 62,8 % de parts de marché en Algérie

« Au Maghreb, le groupe connaît une hausse de 5,6% de ses ventes avec une part de marché de 42,4% (+4,1%). Cette performance doit beaucoup à l'Algérie où cette part de marché atteint même un niveau record à 62,8%, avec une progression de 11 points par rapport à l'exercice précédent », a expliqué le groupe. Avec l'installation de cinq usines de montage, dont Renault, le marché algérien propose pas moins de 260 000 voitures. L'usine Renault d'Oued Tlelat, à elle seule, projette de produire 80 000 voitures en 2018. Inaugurée en novembre 2014, l’usine Renault Algérie assure un approvisionnement continue du marché algérien à hauteur de près de 65 000 véhicules par an. Hors d’Europe, poursuit le communiqué, toutes les régions continuent de  progresser en volume et en part de marché, indiquant le volume hors  d’Europe représente désormais 49,2 % de la totalité des ventes. « Nous avons battu un nouveau record au niveau du Groupe avec plus de 3,7 millions de véhicules vendus en 2017. Nos volumes et parts de marché continuent d’augmenter sur l’ensemble des régions. Notre stratégie de renouvellement de la gamme et d’expansion géographique continue à porter ses fruits. En 2018, nous poursuivrons la croissance et l’internationalisation de nos ventes en ligne avec notre plan Drive The Future », a déclaré Thierry Koskas membre du Comité exécutif, directeur commercial Groupe Renault. Les deux principales marques du constructeur français, Renault (2,67 millions de véhicules) et Dacia (655 000 véhicules), battent leurs records de ventes. En Afrique-Moyen-Orient-Inde, les immatriculations du Groupe sont en  hausse de 8,4 % sur un marché qui augmente de 2,0 %. La part de marché progresse de 0,4 point à 6,6 %. Par ailleurs, le groupe a inscrit un niveau historique des ventes en Turquie (6e marché du groupe derrière l'Espagne et l'Italie) avec 130 276 véhicules immatriculés soit une hausse de 7 % sur un marché pourtant en baisse de 2,8%. Sur le segment des véhicules utilitaires, le groupe a atteint un niveau record de ventes avec 462 859 immatriculations, en hausse de 4,1 % par rapport à 2016, a-t-on ajouté. Pour les véhicules électriques, Renault maintient son leadership avec une part de marché de 23,8 %. Selon le groupe, le marché mondial devrait connaître en 2018 une  croissance de 2,5 % par rapport à 2017.  

]]>
L'INFO EN CONTINUMon, 15 Jan 2018 18:14:23 +0100
Youcef Yousfi : Aucune entreprise publique n’ouvrira son capital sans l’aval du président de la République ou du gouvernementhttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90875-youcef-yousfi-aucune-entreprise-publique-n-ouvrira-son-capital-sans-l-aval-du-president-de-la-republique-ou-du-gouvernement http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/90875-youcef-yousfi-aucune-entreprise-publique-n-ouvrira-son-capital-sans-l-aval-du-president-de-la-republique-ou-du-gouvernementYoucef Yousfi : Aucune entreprise publique n’ouvrira son capital sans l’aval du président de la République ou du gouvernement

A une question au sujet d’ouverture du capital des entreprises publiques, le ministre a souligné "qu'aucune entreprise publique ne peut ouvrir son capital sans l’aval du président de la République ou du gouvernement". Dans un point de presse animé en marge d'une visite de travail et d'inspection dans la wilaya, Youcef Yousfi a déclaré "nous n’avons ouvert le capital d’aucune entreprise publique auparavant sans la consultation du président de la République ou du gouvernement", affirmant que la décision finale revient au chef de l'Etat.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUSun, 14 Jan 2018 19:04:10 +0100