Reporters - Reporters - L'INFO EN CONTINUhttp://reporters-dz.com Sun, 19 Nov 2017 09:16:19 +0100Joomla! - Open Source Content Managementfr-frDepuis Tizi-Ouzou : Ouyahia défend les choix économiques du gouvernement et fustige les partisans du MAKhttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88343-depuis-tizi-ouzou-ouyahia-defend-les-choix-economiques-du-gouvernement-et-fustige-les-partisans-du-mak http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88343-depuis-tizi-ouzou-ouyahia-defend-les-choix-economiques-du-gouvernement-et-fustige-les-partisans-du-makDepuis Tizi-Ouzou : Ouyahia défend les choix économiques du gouvernement et fustige les partisans du MAK

Lors de sa prise de parole, le patron du RND et non moins Premier ministre a estimé que le recours à l’endettement interne à travers la planche à billet est « la solution unique et la plus judicieuse ». Arguant que « si on n’avait pas opté pour cette solution, ni les salaires ni les pensions ne peuvent être versés à temps ». « Nous n’avons rien inventé. Plusieurs pays développés comme les USA, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et le Japon ont eu recours à la même option », a encore avancé comme argument le chef du RND, qui a saisi l’occasion pour s’attaquer à Louisa Hanoune qu’il considère être un « soutien » au FMI. « Louisa Hanoune reste la seule qui soutient le FMI, ce que je trouve étonnant pour une militante de gauche », a-t-il dit. A ce propos, il a indiqué que « ces partis qui se demandent où sont les 1 000 milliards de dollars doivent savoir que toutes les wilayas ont bénéficié de projets dans tous les secteurs ». Ajoutant que « l’opposition pensait qu’avec la crise induite par la chute des prix du pétrole, elle allait sauter sur l’occasion et s’accaparer du pays ». Néanmoins et après ce réquisitoire contre l’opposition, Ahmed Ouyahia a estimé que les Algériens ont le droit de connaître la vérité. Il a estimé, dans ce sens qu’ « on ne doit pas se mentir à nous-même, car, cet emprunt contracté auprès de la Banque d’Algérie dot être remboursé dans 20 ou 30 ans par nos enfants ». Ajoutant à l’adresse des candidats de son parti, qu’ils ne doivent pas promettre des  « merveilles », alors que la crise sévit. Sur un autre volet, il a plaidé pour l’instauration d’un système de subventions ciblées. « Ce n’est pas normal que les subventions profitent à la fois aux riches et aux pauvres. Cela est inadmissible. » Abordant un autre sujet, à savoir la stabilité du pays, le chef du RND a appelé « les Algériens à rester vigilants pour préserver cette stabilité qui continue à être la cible de ceux qui veulent entraîner l’Algérie vers l’anarchie et son lot de drames, de sang et de larmes et de destructions ». Dans ce cadre, M. Ouyahia s’est attaqué à ceux qui « veulent séparer la région de Kabylie du reste de l’Algérie » en réclamant son indépendance, déclarant que « la Kabylie ne doit pas servir de bouc émissaire, ni de laboratoire à ces gens-là qui ne cherchent qu’à servir leurs propres intérêts ».

Concernant le programme de son parti pour les élections locales de jeudi prochain, M. Ouyahia a rappelé qu’il est basé sur trois axes principaux que sont la décentralisation, le consensus et plus de prérogatives aux élus locaux pour avoir des institutions fortes qui défendront les intérêts des citoyens. Abordant les réformes engagées par le gouvernement pour faire face à la crise financière que connait le pays suite à la chute des cours du pétrole, le secrétaire général du RND a observé que le recours du Trésor à l’emprunt de la Banque centrale est un « outil financier que beaucoup de grands pays ont appliqué ou appliquent toujours ». « Il a l’avantage d’éviter à l’Algérie le recours à l’endettement extérieur », a-t-il soutenu. Il a saisi l’occasion pour répondre à ceux qui s’interrogent sur le sort des 1 000 milliards de dollars en expliquant que cet argent a été investi pour améliorer le cadre de vie des citoyens en citant plusieurs projets dont a bénéficié Tizi-Ouzou. Annonçant à l’occasion l’inscription de nouveaux projets au profit de cette wilaya et le lancement progressif de projets auparavant gelés et promettant le dégel du projet du nouveau CHU de Tizi-Ouzou.

 

]]>
L'INFO EN CONTINUSat, 18 Nov 2017 18:33:18 +0100
Ligues 1 et 2 de football/Droits TV: ca s’arrange avec l’EPTV, ça coince avec une chaine privéehttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88342-ligues-1-et-2-de-football-droits-tv-ca-s-arrange-avec-l-eptv-ca-coince-avec-une-chaine-privee http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88342-ligues-1-et-2-de-football-droits-tv-ca-s-arrange-avec-l-eptv-ca-coince-avec-une-chaine-priveeLigues 1 et 2 de football/Droits TV: ca s’arrange avec l’EPTV, ça coince avec une chaine privée

Selon Fawzi Guellil, le vice-président de la LFP, tout devra rentrer dans l’ordre la semaine prochaine ce qui constituera une véritable bouffée d’oxygène pour les clubs concernés. Il s’agit de la dernière tranche relevant de l’exercice passé (2016-2017), en attendant que l’EPTV entame le paiement des droits au titre de l’exercice actuel 2017-2018. A noter que la valeur contrat conclu avec la LFP a été estimée à 500 millions DA l'an dernier. Ce n’est pas le cas pour la chaîne de télévision privée qui s’était procurée les droits de retransmission des rencontres de la Ligue deux la saison passée, estimés à 90 millions Da et qui n’a jusque-là pas encore honoré ses engagements. "Les responsables de cette chaîne ont souhaité bénéficier d’un calendrier leur permettant de s’acquitter de leurs dettes, ce que nous avions accepté, mais depuis, il n y a eu aucune suite", a précisé Guellil, ajoutant que son instance compte entamer les procédures judiciaires d’usage lui permettant d’être rétablie dans ses droits. Au moment où la quasi-totalité des clubs des deux Ligues professionnelles en Algérie traversent une crise financière aigue, la LFP s’active pour recouvrer ses recettes relevant des droits TV pour aider ces clubs à régler, un tant soit peu, leurs problèmes financiers, a encore dit le même responsable.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUSat, 18 Nov 2017 18:21:39 +0100
Emigration clandestine : 286 harragas interceptés en 48h !http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88341-emigration-clandestine-286-harragas-interceptes-en-48h http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88341-emigration-clandestine-286-harragas-interceptes-en-48hEmigration clandestine : 286 harragas interceptés en 48h !

« Dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine, les unités du Service national de Garde-côtes des Forces navales de l’Armée nationale populaire ont procédé, durant la période allant de jeudi 16 au samedi 18 novembre 2017, à l’interception et sauvetage, d’un nombre total de 286 citoyens algériens candidats à l’émigration clandestine à bord d’embarcations de fortune », note la même source.

« A cet effet, en dépit de l’ampleur prise par les tentatives de quitter le territoire national de manière illégale, les unités du Service national de Garde-côtes des Forces navales demeurent vigilantes et mobilisées, de façon permanente, en vue d'intercepter et neutraliser les réseaux de passeurs et ce, en coordination avec les services de sécurité concernés », ajoute le communiqué du MDN.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUSat, 18 Nov 2017 16:52:39 +0100
Sétif: Une foule immense accompagne l’ancien joueur de l’Equipe du Front de libération nationale, Amar Rouaï sa dernière demeurehttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88317-setif-une-foule-immense-accompagne-l-ancien-joueur-de-l-equipe-du-front-de-liberation-nationale-amar-rouai-sa-derniere-demeure http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88317-setif-une-foule-immense-accompagne-l-ancien-joueur-de-l-equipe-du-front-de-liberation-nationale-amar-rouai-sa-derniere-demeureSétif: Une foule immense accompagne l’ancien joueur de l’Equipe du Front de libération nationale, Amar Rouaï sa dernière demeure
de nombreux dirigeants et d’anciens footballeurs. Le ministre de le Jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali, des membres de l’exécutif local plusieurs visages du monde du sport et de la politique, d’anciens joueurs de l’équipe du FLN ont tenu à accompagner Amar Rouaï à sa dernière demeure, juste après la prière du vendredi accomplie à la mosquée ‘’ Laith Ben Sâad’’, non loin du domicile du défunt à El Eulma. ‘’ aujourd’hui est un triste jour pour tout le peuple algérien et le mouvement sportif national qui vient d’inhumer un de ses héros’’ dira Le ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali. Rachid Makhloufi , ancien coéquipier de Rouaï au sein de l’équipe du FLN , rappellera dans une brève déclaration à l’APS ‘’ l’homme sympathique et fort attachant’’ que fut le défunt dont le nom restera à jamais lié à celui de l’équipe du FLN. ‘’On ne parlera jamais assez de Amar Rouai’’ dira de son côté l’ancien attaquant du onze de l’équipe nationale de l’Algérie indépendante Mohamed Maâouche avant de poursuivre‘’ il était la définition même du mot citoyen. il ne craignait personne sur le terrain, il galvanisait à lui tout seul tous ses coéquipiers’’. Amar Rouai est décédé samedi dernier à l’âge de 85 ans à Annemas à la frontière franco-suisse, des suites d’une maladie des os. Né le 9 mars 1932 à El Eulma (Sétif), Rouai a porté 78 fois le maillot de l’équipe du FLN et une fois le maillot de l’équipe nationale de l’Algérie indépendante contre l’Egypte le 4 juillet 1963 à Alger. Amar Rouaï a commencé sa carrière de footballeur dans le club de sa ville natale avant de quitter à l’âge de 20 ans l’Algérie pour la France. Il a joué dans des clubs amateurs puis il a embrassé une carrière de joueur professionnel à Besançon ensuite au club d’Angers jusqu’à avril 1958, date à laquelle il a répondu à l’appel du FLN, pour constituer la glorieuse équipe du FLN. A l’indépendance, il est retourné en France pour jouer une nouvelle fois à Angers. Par la suite il entame une carrière d’entraîneur avec notamment une médaille d’or aux Jeux Méditerranéens de 1975 avec l'Algérie et en point d'orgue un titre de champion en 1988 et une finale de Coupe des Clubs champions d'Afrique avec le MC Oran en 1989.
]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUFri, 17 Nov 2017 20:00:04 +0100
L'Algérie a connu une "baisse constante" du nombre de morts dans des actes terroristes, selon l'Indice du terrorisme mondial 2016http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88316-l-algerie-a-connu-une-baisse-constante-du-nombre-de-morts-dans-des-actes-terroristes-selon-l-indice-du-terrorisme-mondial-2016 http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88316-l-algerie-a-connu-une-baisse-constante-du-nombre-de-morts-dans-des-actes-terroristes-selon-l-indice-du-terrorisme-mondial-2016L'Algérie a connu une
Sur sa liste de 163 pays, le GTI a placé l’Algérie dans son classement décroissant, à la 49è place des pays exposés aux risques terroristes, soulignant dans son rapport présenté cette semaine à Londres que l'Algérie est l'un des rares pays qui a connu une "baisse constante" du nombre de morts dans des actes terroristes depuis 2002. Dans son rapport de l'année dernière, l'IEP avait déjà souligné que le terrorisme avait nettement reculé en Algérie qui est sortie de la zone dangereuse. "L'Algérie a connu une diminution de l'activité terroriste en grande partie grâce aux efforts déployés par les services de sécurité(...)", indique le document ajoutant que les attentats terroristes en Algérie ont, également, "considérablement diminué" en 2016, passant de 55 en 2007 à seulement une attaque. Par ailleurs, l'Indice 2016 relève que le nombre des personnes tuées dans des actes terroristes a "significativement" reculé dans quatre des cinq pays les plus touchés, à savoir la Syrie, le Pakistan, l'Afghanistan et le Nigeria. Concernant les pays développés, il constate que l'année 2016 a été la plus meurtrière depuis 1988, en excluant l’attentat aux Etats-Unis du 11 décembre 2001. Le GTI indique qu’à l’échelle mondiale, le nombre des personnes tuées dans des attentats terroristes a baissé en 2016, mais davantage de pays ont été touchés. Au total, 25.673 personnes sont mortes dans des attentats terroristes en 2016 dans 77 pays en 2016 contre 65 en 2015, souligne le rapport. Le rapport annuel sur le terrorisme dans le monde est réalisé depuis cinq ans par le Centre de recherche australien Institute for Economics and Peace qui se base sur les données rapportées par le centre de recherche sur le terrorisme de l'université américaine de Maryland.
]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUFri, 17 Nov 2017 19:30:12 +0100
VICTIME D’UN MALAISE CARDIAQUE : Un candidat FFS à l’APC de Souk El Tenine s’éteint à l’âge de 49 anshttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88315-victime-d-un-malaise-cardiaque-un-candidat-ffs-a-l-apc-de-souk-el-tenine-s-eteint-a-l-age-de-49-ans http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88315-victime-d-un-malaise-cardiaque-un-candidat-ffs-a-l-apc-de-souk-el-tenine-s-eteint-a-l-age-de-49-ansVICTIME D’UN MALAISE CARDIAQUE :   Un candidat FFS à l’APC de Souk El Tenine s’éteint à l’âge de 49 ans

Le défunt, enseignant de profession, est père de famille, âgé d’à peine 49 ans. Il était très connu aussi bien dans le milieu politique, en sa qualité de fervent militant du FFS, que dans le monde sportif, puisqu’il était un athlète de haut niveau. En son vivant, il avait d’ailleurs remporté plusieurs titres dans sa discipline sportive, l’athlétisme.

En 2002, il s’est fait élire sous la bannière de son parti et a eu à occuper le poste de vice-président de l’APC de Souk El Tenine (2002 – 2005).

Aujourd’hui, quinze ans plus tard, il a décidé de se porter, encore une fois, candidat, en 4eposition sur la liste FFS pour l’élection communale du 23 novembre prochain.

Toutefois, la faucheuse l’a emporté à la fleur de l’âge. Il a rendu l’âme, hier après-midi, à la polyclinique de Souk El Tenine, où il a été évacué en urgence.

Outre ses camarades du FFS et les membres de sa famille, toute la population de la région du Sahel est sous le choc.

 

]]>
L'INFO EN CONTINUFri, 17 Nov 2017 19:00:08 +0100
Transport de pièces CKD pour l’usine Renault Algérie : Signature d'une convention entre CNAN-MED et son homologue turquehttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88235-transport-de-pieces-ckd-pour-l-usine-renault-algerie-signature-d-une-convention-entre-cnan-med-et-son-homologue-turque http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88235-transport-de-pieces-ckd-pour-l-usine-renault-algerie-signature-d-une-convention-entre-cnan-med-et-son-homologue-turqueTransport de pièces CKD pour l’usine Renault Algérie : Signature d'une convention entre CNAN-MED et son homologue turque

Ce partenariat entre CNAN MED et ARKAS LINE prendra la forme d’un système de flotte partagée entre les ports de Contanta et Novorossiysk (Roumanie) via le port Marport (Turquie) avec le déploiement de trois (3) navires d’une capacité nominale de 1.700 Equivalent vingt pieds (EVP) A la faveur de cette convention, CNAN MED et ARKAS LINE se partageront ce trafic équitablement sur la base d’une part de 50/50% pour un volume annuel prévisionnel de 27.000 EVP. Le contrat a été signé entre le Directeur général de CNAN-MED, M. Benzaoui, et son homologue de la compagnie turque, M. Atalay, en présence du ministre des Travaux publics et des transports, M. Abdelghani Zaalane, et du ministre de l'Industrie et des mines, M. Youcef Yousfi, en marge du Salon international du transport et de la logistique (Logistical). M. Zaalane a indiqué que la société algérienne CNAN-MED avait commencé en juillet dernier à prendre part au transport des conteneurs de CKD à partir de la Roumanie vers le port d'Arzew pour l'usine de Renault Algérie (près de 3.000 conteneurs de pièces détachées transportés), alors qu'auparavant, leur transport était assuré par des armateurs étrangers depuis l'ouverture de cette usine en novembre 2014.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 15 Nov 2017 20:01:09 +0100
BOUMERDES : Le mouvement El Islah fustige les partisans du boycott.http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88234-boumerdes-le-mouvement-el-islah-fustige-les-partisans-du-boycott http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88234-boumerdes-le-mouvement-el-islah-fustige-les-partisans-du-boycottBOUMERDES : Le mouvement El Islah fustige les partisans du boycott.

« Nos candidats, s’ils sont élus par le peuple œuvreront à travailler en complémentarité avec tous les autres élus et se consacreront à défendre l’intérêt des citoyens pour une meilleure prise en charge de leurs préoccupations », a-t-il lancé en évoquant le programme ambitieux  de son mouvement basé sur un discours franc et sincère sans démagogie. «  La complémentarité locale  que nous prônons est un prélude à la construction d’un consensus national » a indiqué le président d’El Islah qui a rappelé que son mouvement ambitionne de concrétiser le projet défendu par les martyrs de la révolution. Fustigeant les partisans du boycott, Fillali Ghouini dira que les élections constituent la solution à la crise que traverse le pays en appelant à aller voter massivement pour participer à la construction du pays qui a besoin de tous les Algériens, insiste–t-il. Tout en saluant, les services de sécurité quant aux efforts consentis pour la protection du territoire national, il a réitéré son appel à un consensus national pour un véritable développement économique, lequel va apporter le progrès à tous les algériens. Après son discours prononcé  devant une assistance peu nombreuse constituée essentiellement des candidats et de quelques militants et militantes, le président d'El Islah a effectué une sortie de proximité au niveau de la placette du centre-ville où il a discuté avec des citoyens. Déplorant, le manque d’engouement des citoyens quant à cette campagne qu’il juge ‘’froide’’, il a appelé à conjuguer tous les efforts et à rassembler tous les Algériens autour de l’intérêt suprême du pays. En plus de la liste APW, le mouvement lslah a présenté une seule liste APC au niveau de la commune d’Ouled Hadadj. 

]]>
L'INFO EN CONTINUWed, 15 Nov 2017 19:28:46 +0100
Tourisme : Des concessions illégales annulées à Tipasahttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88233-tourisme-des-concessions-illegales-annulees-a-tipasa http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88233-tourisme-des-concessions-illegales-annulees-a-tipasaTourisme : Des concessions illégales annulées à Tipasa

La direction des domaines de la wilaya a introduit, depuis 2016, de nombreuses plaintes en vue de l’annulation de décisions de concession relatives à un foncier global de près d’une centaine d’hectares, sis en grande partie dans des Zones d’expansion touristique (ZET) non agréées, a indiqué le même responsable dans une déclaration à la presse, en marge d’une rencontre ayant réuni le wali Moussa Ghelai avec des investisseurs dans le secteur du tourisme, rapporte l'agence de presse.

Boukrirene a souligné, à ce propos, que justice a été rendue à propos de 39 décisions délivrées illégalement en 2016, en plus d’une vingtaine d’autres délivrées cette année. Il a fait savoir que ces décisions manquaient de quatre conditions  nécessaires pour leur conformité à la loi, à savoir la disponibilité d’un foncier légal, l’adoption du plan d’aménagement touristique par le Gouvernement, l’accord de l’Agence nationale de développement du tourisme et l’accord de principe du ministère du Tourisme.

Dans ce contexte, le directeur des domaines de la wilaya de Tipasa a fait part de nouvelles procédures introduites au titre du projet de la loi de finances 2018, susceptibles de relancer les investissements et la dynamique de développement, notamment à travers l’obligation faite aux opérateurs de concrétiser leurs projets dans des délais bien déterminés, a-t-il dit.

Ces procédures, a ajouté le wali, facilitent l’engagement de mesures d’annulation des décisions de concession d’assiettes foncières, par les autorités locales, en vue de les accorder à d’autres investisseurs plus sérieux.

Durant cette rencontre à laquelle ont pris part une trentaine d’investisseurs dans le domaine touristique, Moussa Ghelai s’est engagé à être à l’écoute des préoccupations de ces derniers et à lever les contraintes entravant le lancement de leurs projets, qu’ils se doivent de lancer dans les plus brefs délais, a-t-il insisté.

Apres avoir rappelé les multiples incitations de l’Etat visant le lancement d’investissements susceptibles de contribuer à l’édification d’une économie forte, le wali a mis en garde les promoteurs de projets négligents, en les informant que ses services ont introduit huit plaintes devant la justice en vue de la récupération d’assiettes de certains promoteurs n’ayant toujours pas lancé leurs projets.Des instructions fermes ont été, en outre, données aux membres de la commission du guichet unique en vue de statuer en une seule séance.

S’exprimant au sujet des 22 ZET prévues dans la wilaya, M. Ghelai a signalé l’introduction des dossiers de quatre d’entre elles auprès du Secrétariat général du Gouvernement, alors que six autres dossiers se trouvent en examen auprès du ministère du Tourisme, six encore au niveau des assemblées populaires communales et enfin six font l’objet d’études techniques .

Selon Moussa Ghelai, la wilaya de Tipasa a enregistré 39 projets d’investissement dans le secteur touristique, dont 18 promoteurs possèdent leur propre foncier, et ont déjà procédé au lancement de la réalisation de cinq projets d’hôtels et de stations de services et de repos.

Les 19 autres promoteurs ont bénéficié de décisions de concession foncière et ont procédé, à ce jour, au lancement de cinq projets, dont deux villages touristiques.

]]>
L'INFO EN CONTINUWed, 15 Nov 2017 19:00:23 +0100
Pacte national économique de croissance : Le président de la CAP dénonce des «obstacles au changement»http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88232-pacte-national-economique-de-croissance-le-president-de-la-cap-denonce-des-obstacles-au-changement http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88232-pacte-national-economique-de-croissance-le-president-de-la-cap-denonce-des-obstacles-au-changementPacte national économique de croissance : Le président de la CAP dénonce des «obstacles au changement»

Quatre ans plus tard, cette démarche souffre d’un manque de clarification et peine à prendre sa forme finale. S’exprimant hier sur les ondes de la Chaîne III, le président de la Confédération algérienne du patronat (CAP) déclare ne pas comprendre cette situation provoquée, dit-il, par des parties faisant «obstacle au changement».

D’où la nécessité, selon lui, de prendre des décisions fermes pour un «changement radical » destiné à contrer les agissements des «lobbies de l’importation», qui auraient contré l’application des orientations contenues dans cet accord. Pour aller de l’avant, M. Mrakech trouve sa réponse dans la nécessité d’investir, afin que les décisions prises durant les différentes Tripartites puissent contribuer à remettre de l’ordre dans la sphère économique confrontée, en particulier, à des «déficits de gestion et de management». Sur sa lancée, le président de la CAP estime impératif le «changement de politique économique» en accordant plus de prérogatives à la «sphère patronale».

Par ailleurs, il y a lieu de préciser que le Pacte national économique et social pour la croissance en Algérie vise la préservation des acquis sociaux et l'édification d'une économie nationale émergente, diversifiée et créatrice de richesse et d'emplois durables. A travers cet outil, il est également question d’accélérer les réformes économiques, de développer des systèmes sociaux, comme la santé, et d'encourager l'accès au travail ainsi que la consolidation du partenariat et la mise à niveau des entreprises.

]]>
L'INFO EN CONTINUWed, 15 Nov 2017 18:40:20 +0100
La réunion du Conseil des ministres reportée à mercredi prochainhttp://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88231-la-reunion-du-conseil-des-ministres-reportee-a-mercredi-prochain http://reporters-dz.com/index.php/rss-a-la-une/item/88231-la-reunion-du-conseil-des-ministres-reportee-a-mercredi-prochainLa réunion du Conseil des ministres reportée à mercredi prochain

Le Conseil des ministres, prévu initialement ce mercredi, est reporté pour mercredi 22 novembre 2017, note la même source, précisant qu'il aura à examiner notamment un avant projet de loi sur les pratiques commerciales, la répression des fraudes et l'apprentissage. Le dernier Conseil des ministres s'est réuni le 4 octobre 2017.

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 15 Nov 2017 17:36:10 +0100