Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

jeudi, 04 janvier 2018 06:00

Programmation des matchs en nocturne : Le problème d’éclairage, encore et toujours

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de faire jouer tous les matchs des cinq dernières journées du championnat aux mêmes jours et à la même heure et ce afin d’éviter tout éventuel travail de coulisses pouvant porter préjudice à l’image de la compétition en fin de saison.

L’annonce a été faite par le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, au cours de la réunion organisée par son instance avec les présidents des clubs des deux premiers paliers, mardi à Alger. Pour ce faire justement, Kerbadj en a profité pour inviter les clubs ayant des problèmes d’éclairage dans leur stade à mener, dès maintenant, les travaux de réfection.

En fait, il s’agit d’un problème qui perdure depuis plusieurs années. Ce n’est pas la première fois que Kerbadj fait une telle demande aux présidents de club.
Son désir de programmer en nocturne les matchs du championnat des Ligues 1 et 2, notamment lors des périodes des grandes chaleurs, a tout le temps buté sur le problème d’éclairage dont souffre la majorité des clubs de l’élite. D’ailleurs, les pensionnaires de la Ligue 1 avaient vécu une fin de saison très difficile l’exercice passé, lorsque le championnat s’est étalé jusqu’au mois de juin. Du coup, les joueurs étaient dans l’obligation de disputer les dernières rencontres sous un soleil de plomb, après que la LFP a programmé les trois dernières journées aux mêmes jours et à la même heure, par souci de préserver l’éthique sportive. Mais cela n’a évidemment pas arrangé les affaires des joueurs, surtout que certaines rencontres programmées en diurne, ont coïncidé avec le mois de jeûne. Et si les appels précédents du président de la LFP en direction des clubs pour régler le problème d’éclairage sont restés lettre morte, c’est tout simplement parce que ces clubs ne sont pas les propriétaires des stades où ils sont domiciliés.
En effet, mis à part l’USM Alger, qui détient un contrat de gérance de longue durée du stade Omar-Hamadi, les autres pensionnaires des deux Ligues professionnelles évoluent dans des stades appartenant soit aux communes, soit aux offices de parcs de wilayas.
C’est ce qu’avancent à chaque fois les présidents de club non sans jeter la balle dans le camp des propriétaires de ces infrastructures, les accusant souvent de ne pas faire le nécessaire afin de doter leur lieu de domiciliation d’éclairage.
Le scénario des précédents exercices risque ainsi de se reproduire encore, et la LFP sera dans l’obligation de se passer des matchs en nocturne lors des cinq dernières journées de l’actuelle édition du championnat, et ce, au grand dam des principaux acteurs de la compétition bien sûr. 

Laissez un commentaire