Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

mercredi, 14 février 2018 06:00

JO d’hiver 2018 (ski alpin)/Marcel Hirscher a (désormais) tout gagné : Les 6 stats de la démesure

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Roi du combiné alpin sur la piste de Jeongseon hier, Marcel Hirscher tient enfin son premier titre olympique. Retour en chiffres sur le palmarès époustouflant de l’Autrichien.


1. Il ne lui manquait plus que cela pour compléter un palmarès déjà long comme un bras. Ce fameux titre olympique se refusait à lui depuis ses débuts. Des accessits à Vancouver
(5e du slalom, 4e du géant), une médaille d’argent à Sotchi en slalom et (encore) une 4e place en géant et puis ce sacre coréen. Enfin. Sur le combiné de Pyeongchang. Marcel Hirscher peut l’affirmer haut et fort : il a désormais tout gagné sur la planète ski alpin. Monstrueux !
2. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Marcel Hirscher n’a jamais gagné de combiné ou de super-combiné en… Coupe du monde. Dans cette discipline, qui est amenée à disparaître dans les années à venir, l’Autrichien affiche pourtant deux succès. Deux triomphes qui comptent dans une carrière : le titre mondial des Mondiaux de Beaver Creek en 2015 et donc cette médaille d’or olympique à Pyeongchang.
6. 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017. Depuis six ans, Hirscher a enchaîné les gros globes de cristal. Une domination sans partage qu’il devrait prolonger cet hiver tant son avance est grande sur son premier dauphin (254 points entre lui et Kristoffersen). Dans l’histoire du ski alpin, seule sa compatriote Annemarie Moser-Proell en compte autant. C’est dire la mainmise de l’Autrichien, également détenteur de 8 petits globes (4 en géant, 4 en slalom) sur la Coupe du monde depuis toutes ses années.
9. Comme le nombre de médailles obtenues aux Mondiaux par l’ogre autrichien. Parmi celles-ci, six l’ont été en or : une en géant (2017), deux en slalom (2013 et 2017), une en combiné (2015) et deux par équipes (2013 et 2015).
55. Ingemar Stenmark a encore un peu d’avance. Avec ses 86 succès en Coupe du monde, le Suédois ne devrait pas être rattrapé dans l’immédiat. Le sera-t-il un jour d’ailleurs ? Mais derrière la légende nordique, Marcel Hirscher revient très fort. Auréolé de dix victoires cet hiver, l’Autrichien en compte 55 et a récemment dépassé son illustre compatriote, Hermann Maier (54).
54. Autre statistique révélatrice : Jusque-là, Hirscher est monté sur 120 podiums en Coupe du monde, en 219 départs. Son ratio (54%) donne le tournis. A titre de comparaison, celui de Henrik Kristoffersen s’élève à 40% (42 podiums pour 104 départs) alors que celui d’Aksel Lund Svindal est bien plus bas : 20% (75 podiums pour 373 départs).

Laissez un commentaire