Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 14 mars 2018 06:00

Handisports : Fouad Bekka, le recours comme unique issue

Écrit par Saïd B
Évaluer cet élément
(1 Vote)

L’athlète algérien, Fouad Bekka, médaillé d’argent du 1500m (T13), aux 8es Championnats du monde d’athlétisme handisport, disputés à Londres en juillet dernier, vient d’être suspendu par le Comité paralympique international (IPC).

L’international algérien ne pourrait donc pas participer au prochain Championnat du monde ni aux Jeux paralympiques de 2020. Mais, rien n’est encore perdu pour notre champion dans la mesure où il a droit au recours pour une éventuelle re-classification.

 

Fouad Bekka a demandé, avec 18 autres athlètes, à participer au meeting de Fizaâ à Dubaï qui a débuté hier. Mais, le président de la Fédération algérienne de handisports, Mohamed Hachefa, a refusé la prise en charge de ses athlètes. Par contre, le président de l’instance fédérale algérienne a demandé aux athlètes de se prendre en charge et d’être remboursés à leur retour. Finalement, ce sont trois athlètes dont Fouad Bekka qui ont pu se prendre en charge pour effectuer ce déplacement. Et l’une des conditions de participation d’un athlète à des meetings organisés sous l’égide de l’IPC, est que les athlètes doivent être re-classés, la veille de la compétition.


Carrière en danger
Mais, l’international algérien n’a pu être re-classé par l’IPC, lors de ce meeting de Dubaï pour la simple raison qu’il n’était pas accompagné d’un médecin le jour de la classification. Les règlements internationaux stipulent que tout athlète voulant se re-classifier doit être accompagné par un médecin. Pour Fouad Bekka, il devrait être accompagné par le médecin fédéral, Dr. Abderrrahmane Ghlaimi. C’est d’ailleurs le tort de notre athlète que de ne pas s’assurer au départ de la présence du médecin fédéral dans ce meeting. Là, il est important de préciser que chaque athlète international possède une carte d’athlète qui indique s’il est classifié ou pas pour prétendre participer à une compétition. Et pour ce faire, il a la possibilité de le faire lors d’un des 11 meetings internationaux annuels prévus par l’IPC. Et lorsque un athlète n’est pas classifié lors d’un meeting, il ne pourrait participer au prochain Mondial et donc aux prochains Jeux paralympiques. Ce qui est exactement le cas de notre athlète. Fouad Bekka n’a pas été re-classifié lors de ce premier meeting 2018 à Dubaï et ne pourrait donc participer au prochain Championnat du monde en 2019 et donc également aux Jeux Paralympiques 2020. Ce qui veut dire que sa carrière internationale est bien compromise.


Rectifier l’erreur
Il se trouve que rien n’est encore perdu pour Fouad Bekka puisqu’il a droit à un recours. Et ce recours consiste à se refaire classifier dans un autre meeting. Mais, là, il est bien averti. Il va falloir qu’il s’assure la présence d’un médecin pour défendre son dossier lors de l’opération classification. Et le meilleur médecin n’est autre que le médecin fédéral dans la mesure où Fouad Bekka est un athlète international. Et le médecin fédéral connaît parfaitement son dossier et est donc le plus indiqué pour le défendre dans la mesure où il est très connu dans le milieu depuis 2004.

Plus dans cette catégorie : « Imiter le GSP de 2013 Dilemme migratoire »

Laissez un commentaire