Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mardi, 10 février 2015

390 candidats algériens à l’immigration clandestine ont été arrêtés au large des côtes d'Almeria, en Espagne, en 2014. Un chiffre en baisse par rapport à 2013, où il était de l’ordre de 465 personnes, indique la Brigade provinciale de surveillance des frontières (UCRIF) d'Almeria, citée par la presse espagnole. Les passeurs exigent des candidats le payement de la somme de 600 euros pour pouvoir faire la traversée en bateau. Les côtes algériennes sont le point principal de départ des embarcations, indique la même source. Pour le bilan global, en 2014, les statistiques avancées indiquent que 1 200 migrants irréguliers ont été interceptés, soit 516 de plus par rapport à l'année précédente. Parmi eux 122 mineurs. Sur les 1 200 immigrants qui ont essayé d'atteindre les côtes espagnoles par bateau, 684 sont d'origine subsaharienne. De ce groupe, l’UCRIF, qui a entre autres fonctions l’identification des immigrants illégaux et leur renvoi dans leurs pays d'origine, indique que la dernière année a connu une nette évolution des flux migratoires irréguliers. Outre les mafias en constante évolution, les agents de l’UCRIF ont noté un changement dans l'origine des immigrants. Les agents de la police nationale indiquent que plus de la moitié des personnes qui ont été interceptées sur les côtes l'année dernière à bord des navires « étaient d'origine subsaharienne ». Un total de 684 citoyens étrangers ont fait le voyage d’Afrique subsaharienne, principalement du Nigeria. En 2014, ces nationalités représentaient 57% des migrants irréguliers interceptés au large des côtes d'Almeria, contre seulement 20% l'année précédente. Selon les estimations de l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’Union européenne (Frontex), 65% des étrangers qui sont venus en Andalousie à bord d'un bateau en 2009 étaient Algériens. Le travail d’investigation de la police nationale espagnole a également conduit à l'arrestation de 12 membres d’un réseau d'immigration clandestine. Une dizaine de personnes, dont six dans la province d'Almeria et quatre dans la région voisine, ont été accusées d’avoir organisé un voyage pour 38 personnes d'origine algérienne, dont l'une a disparu en mer et l’autre s’est noyée.

Publié dans Der

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, a affirmé hier lundi à Alger, que la Défense nationale est « une affaire dont la concrétisation fait participer toutes les compétences humaines et les capacités nationales ». « Il est important de souligner et de rappeler, en ce digne lieu, que la Défense nationale est une affaire dont la concrétisation fait participer toutes les compétences humaines et les capacités nationales », a déclaré le général de corps d'Armée Gaïd Salah lors de la réunion annuelle des cadres de l'appareil de formation de l'ANP tenue à l'école militaire polytechnique de Bordj El-Bahri. A cette occasion, le chef d'état-major a mis l'accent sur la « grande importance » accordée par le commandement de l'ANP à l'appareil de la formation militaire, en mettant à disposition « tous les facteurs de réussite humains, matériels, infrastructurels et pédagogiques, faisant de cet appareil un réel atelier de compétences et de qualification de haut niveau ». Il a donné des orientations aux responsables participant à la réunion annuelle, les exhortant à redoubler d'effort « afin de rehausser le niveau de la qualité de formation dans l'ANP, en intégrant des améliorations étudiées émanant d'une évaluation rationnelle et objective, à même de valoriser les résultats obtenus dans le domaine de la formation et de la préparation au combat ». Il a également mis en relief les « excellents résultats » obtenus par les deux écoles des cadets de la Nation de Béchar et d'Oran, qui ont enregistré un taux de réussite de 100% dans les examens du BEM et du Baccalauréat, au titre de l'année scolaire 2013-2014. « Quant au volet de la préparation au combat, les réussites successives sur le terrain des unités de combat reflètent les résultats obtenus, tant sur le plan de lutte antiterroriste ou de la sécurisation des frontières, preuve irréfutable de la bonne stratégie du haut commandement de l'ANP adoptée dans le domaine de la formation, de l'instruction et de la préparation au combat, nous aspirons rehausser au niveau souhaité », a relevé M. Gaïd Salah.

Publié dans Der

Une entreprise de messagerie de presse sera créée "prochainement" avec la participation de cinq entreprises de la presse publique, a annoncé, lundi à Relizane, le ministre de la Communication, Hamid Grine, précisant à l'APS que le projet de loi sur la publicité et celui concernant les agences de communications sont prêts. Cette entreprise sera chargée de mettre, "dans des délais acceptables", le journal à la portée du citoyen à travers tout le territoire national, a indiqué le ministre au cours d’une conférence de presse, tenue en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Relizane. "L'entreprise de messagerie de presse sera créée avec la participation de cinq entreprises de la presse publique. Son capital sera ouvert aux autres entreprises si elles le désirent", a-t-il précisé. Le ministre a annoncé que le projet de loi sur la publicité et celui concernant les agences de communications sont prêts. "L’élaboration du projet du statut du journaliste est en cours. L’objectif est d’assurer une meilleure organisation à cette profession et de mettre en place un cadre juridique et de travail adéquats aux entreprises de presse éditant quelque 140 quotidiens nationaux, 15 titres régionaux, en plus de 300 publications, revues et périodiques", a-t-il précisé. Concernant la carte nationale du journaliste professionnel, M. Grine a indiqué que 2.000 cartes ont été distribuées aux intéressés en 2014. L’opération prendra fin "dans les plus brefs délais avec la remise des cartes restantes aux autres demandeurs afin qu’ils puissent accomplir leur mission et accéder aux sources de l’information". Le ministre a, par ailleurs, annoncé la poursuite des sessions de formation au profit des personnels du secteur et leur généralisation aux non permanents "afin d’élever le niveau des journalistes et de combattre certaines pratiques négatives que rejette le ministère comme la diffamation et l’insulte". Dans ce contexte, il a annoncé la tenue d’une session de formation, à Alger, la fin du mois de février en cours.

Publié dans Der

41 membres de l’Organisation terroriste Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), dont son chef Abdelmalek Droukdel, auteurs de plusieurs assassinats dans les années 1990 à Alger et Boumerdes, comparaîtront le 16 février prochain devant le tribunal criminel d’Alger, a-t-on appris lundi auprès du parquet. Les victimes visées par les terroristes d’Aqmi appartenaient au corps des services de sécurité et de l’Armée nationale populaire (ANP), qui ont été assassinées dans des embuscades à Alger, et à Boumerdes.

Publié dans Der

Une personne a été blessée hier à Alger à la suite d’une explosion de gaz dans son domicile, qui s’est produite vers 05 heures du matin, indique la société de distribution de l’Electricité et du Gaz d’Alger (SDA) dans un communiqué. L’explosion s’est produite dans un appartement de la cité des 420 logements d’El Hamiz, ajoute-t-on. Cette explosion est due « à une fuite de gaz suite à l’intervention du propriétaire de l’appartement sur son installation intérieure de gaz », précise la même source.

Publié dans Der

Le journaliste et écrivain Larbi Abahri est décédé hier lundi à l’âge de 69 ans des suites d’une longue maladie. Le défunt a longtemps travaillé au  quotidien El moudjahid où il a écrit  pendant plus de 20 ans dans les rubriques « nationale » et « société ». Le défunt a ensuite collaboré avec plusieurs publications dont le quotidien national Horizon où il animait la page « Ici Alger » et a travaillé également comme chargé de communication au ministère de l’Agriculture durant les années 1980. En 1981, le défunt avait publié, aux éditions SNED, « Banderilles et muleta », premier roman policier en Algérie, selon une de ses anciens collègues.

Publié dans Der

Pour le sélectionneur national, le Roumain George Mugur Codreano, il faudrait penser à s’occuper des jeunes catégories pour espérer ensuite récolter les fruits à l’avenir.   L’entraîneur de la sélection algérienne d’escrime, le Roumain George Mugur Codreano, a mis en relief la nécessité d’investir davantage dans les jeunes catégories pour atteindre le haut niveau et concurrencer les grosses cylindrées de cette discipline. « La sélection algérienne de fleuret est encore loin du haut niveau, il nous faut encore beaucoup de travail pour tenir tête aux grande nations de la discipline », a déclaré Codreano, en marge de la Coupe du monde de fleuret dames (étape d’Alger) qui s’est déroulée du 6 au 8 février à l’Hôtel Hilton. « Je pense qu’il faut investir davantage chez les jeunes catégories pour atteindre le niveau mondial », a ajouté le technicien roumain. L’équipe algérienne a été éliminée au stade des 1/8 de finale en s’inclinant devant son homologue canadienne (45-24), avant de s’incliner à nouveau, en match de classement, devant le Japon sur le score de (45-19). Selon George Mugur Codreano, la Fédération algérienne d’escrime et le ministère des Sports devraient donner plus d’importance à la formation des jeunes escrimeurs dans l’optique d’améliorer les résultats et élever le niveau des athlètes tant au plans individuel que par équipe. « La moyenne d’âge de la sélection algérienne ne dépasse pas 20 ans, les athlètes sont encore jeunes et ont tout l’avenir devant eux pour atteindre le haut niveau », a-t-il ajouté.

L’Italie sacrée championne du monde La sélection italienne d’escrime a été sacrée championne du monde de fleuret dames (étape d’Alger), lundi à l’hôtel Hilton à Alger, après sa victoire en finale disputée contre son homologue russe (45-40). Par ailleurs, la sélection allemande a décroché la troisième place de l’épreuve par équipe en s’imposant devant les Etats-Unis sur le score de (38-33). L’Américaine Kiefer Lee a été sacrée championne du monde dans l’épreuve individuelle en battant la N°1 mondiale, l’Italienne Ariana Errigo (15-10). A partir de l’année prochaine l’étape d’Alger prendra la dénomination de Grand Prix, ce qui donnera certainement plus d’ampleur et d’impact médiatique à cette compétition.  Quatre-vingt-neuf escrimeuses, représentant 19 pays, participent à cette Coupe du monde-2015 du fleuret dames qui s’étale sur trois jours à Alger (vendredi, samedi et dimanche).

Publié dans Sports

Quatre matches avancés de la 20e journée de la Ligue 1 auront lieu aujourd’hui, et ce, pour permettre aux représentants algériens de se préparer pour les différentes compétitions africaines qui auront lieu dans les prochains jours. Ainsi, le MC Alger, qui ferme la marche, reçoit le leader du championnat, le MO Béjaïa, dans une rencontre très difficile. Les Mobistes sont décidés à revenir avec un résultat probant pour garder le fauteuil, surtout qu’ils craignent un retour des Sétifiens. Les poulains d’Amrani tenteront de surprendre le doyen chez lui, même s’ils savent que cela ne sera pas facile. En effet, les gars de Bab El Oued, encore sous le choc, après l’échec à Béchar face à la JSS et surtout après ce qu’ils ont enduré là-bas, feront tout leur possible pour remporter les trois points qui leur permettront de quitter, même provisoirement, cette dernière place au classement général. Les Vert et Rouge n’auront, en tout cas, pas d’autre choix que de l’emporter, sinon leur situation s’aggravera davantage. Un autre match sera âprement disputé, c’est le derby algérois qui mettra aux prises l’USM El Harrach et l’USM Alger, deux formations qui visent le haut du tableau. Défaits à Oran par le Mouloudia local, les Harrachis feront tout pour prendre les trois points du succès et revenir dans la course à une place sur le podium. Toutefois, les coéquipiers du buteur maison, Abid, devront se méfier de cette formation de Soustara, qui revient en force, après sa victoire nette et sans bavure face au RCA avec un cinglant 5 buts à 1. Les poulains du jeune entraîneur Bilal Dziri feront tout pour revenir avec au moins le point du nul, qui leur permettra de rester dans la course au titre. Le CR Belouizdad, qui revient en force et qui a aligné une victoire à l’extérieur de ses bases face à l’USM Bel Abbès, devrait l’emporter à domicile face au MC El Eulma. Toutefois, le Chabab devra se méfier de la formation de Babya, qui a étrillé le CSC lors de la précédente journée. Enfin, le derby de l’Ouest entre l’ASM Oran et l’ASO Chlef sera passionnant. Les Chélifiens, qui jouent leur survie en Ligue 1, seront en péril chez le voisin oranais, qui les attendra de pied ferme pour tenter d’aligner une autre victoire à la maison.

Publié dans Sports

Les clubs de la wilaya d’Alger, chez les garçons, et ceux de la wilaya de Tizi-Ouzou, chez les filles, ont dominé le Championnat national de Taekwondo «juniors», disputé vendredi à la salle Harcha-Hacène (Alger) en même temps que le Championnat national «senior». Les athlètes représentant les clubs de la capitale ont raflé deux médailles d’or, quatre en argent et autant en bronze, au moment où leurs homologues constantinois (2e) se sont contentés de deux médailles d’or, une en argent et deux en bronze. La 3e place est revenue aux clubs de Bordj Bou Arréridj, avec une seule médaille d’or, une en argent et quatre en bronze. Chez les filles, la wilaya de Tizi-Ouzou a surclassé ses rivaux en raflant cinq médailles d’or, cinq en argent et deux en bronze, au moment où la wilaya d’Alger (2e) s’était contentée d’une seule médaille d’or, trois en argent et une en bronze. La 3e place est revenue à la wilaya de Bouira, qui a moissonné une médaille d’or et quatre en bronze. « Le niveau technique des juniors/filles a été relativement moyen, ce qui est probablement dû au fait que ce sport de combat est peu pratiqué par la gent féminine », a déclaré l’ancien sélectionneur national, Fayçal Belkadi. « Chez les garçons, le niveau a été plus appréciable. Les athlètes avaient pour la plupart une bonne stature, ainsi qu’une bonne condition physique, ce qui représente un gros avantage dans la pratique du Taekwondo. Tout ce qui leur manque, c’est de gagner un peu en expérience », a ajouté la même source, reconvertie en arbitre.

Publié dans Sports

Vingt-deux personnes sont mortes dimanche soir lors de heurts opposant au Caire la police à des supporters, avant la première rencontre du championnat égyptien ouverte au public depuis 2012, selon un nouveau bilan communiqué par le parquet. L’agence de presse officielle avait donné un précédent bilan de 14 morts. Les heurts, qui, selon un bilan officiel, ont également fait plus de 25 blessés, ont éclaté devant un stade du nord-est du Caire. Des supporters du Zamalek ont tenté de rentrer de force dans l’enceinte du stade pour assister à la première rencontre du championnat de première division ouverte au public depuis 2012. La rencontre programmée contre Enbi se déroulait en présence du public, et non à huis clos, comme cela a été le cas pour la plupart des matches en Egypte depuis les violences meurtrières dans un stade à Port-Saïd en 2012. Pour la rencontre de dimanche, le nombre de supporters autorisés à entrer dans le stade était limité à 10 000, mais « la foule à l’extérieur a rapidement dépassé ce chiffre et a tenté de prendre d’assaut les portes du stade et escalader les murs », a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Des supporters membres du groupe des Ultra White Knight, dépourvus de ticket, ont tenté d’entrer de force pour assister au match, a indiqué la police. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser, et les supporters ont tiré des feux d’artifice, selon la police et des témoins. En réaction aux violences, le gouvernement a décidé de suspendre le championnat jusqu’à « une date qui sera décidée ultérieurement », selon un communiqué du bureau du Premier ministre, Ibrahim Mahlab. Et la Fédération égyptienne de football a rétabli une interdiction pour le public d’assister aux matches, qui avait été partiellement levée en décembre par les autorités. Le procureur général a ordonné l’ouverture d’une enquête, selon un communiqué du parquet, d’après lequel les supporters ont bloqué une route menant au stade et incendié trois voitures de police. En décembre, les autorités égyptiennes avaient décidé d’autoriser le retour, amis dans un nombre limité des spectateurs pour certains matches de son championnat de première division de football, à l’occasion du début de la phase retour du championnat qui a démarré dimanche. La fédération égyptienne avait précisé que cette réouverture des stades au public serait encadrée : seuls 10 000 spectateurs sont autorisés à assister aux rencontres jouées dans les principaux stades, au Caire et à Alexandrie, et seuls 5 000 dans les autres enceintes du pays. Seuls les matches opposant deux des six principales équipes du pays, dont le Zamalek, continuent de se jouer à huis clos, avait alors expliqué un responsable du ministère de l’Intérieur cité par l’agence officielle Mena. A Port-Saïd en février 2012, à l’issue d’une rencontre remportée par le club local d’Al Masry sur le célèbre club cairote Al Ahly, des supporters d’Al Masry s’en étaient pris à ceux de l’équipe adverse, provoquant des violences qui avaient fait 74 morts et des centaines de blessés. Depuis cette catastrophe, le ministère de l’Intérieur n’autorisait qu’un nombre restreint de spectateurs à assister aux matches joués par les clubs égyptiens dans le cadre des compétitions continentales ainsi qu’aux matches de l’équipe nationale.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6