Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Samir Tazaïrt

Capter la masse monétaire qui circule en dehors du circuit bancaire demeure «la» priorité de la Banque d’Algérie. Pour ce faire, elle a formellement instruit, hier, l’ensemble des banques à «prendre pour argent comptant» tous les fonds qui lui sont soumis, sans exiger des potentiels déposants des justifications sur leur provenance, et de s’en tenir aux seules exigences relatives à leur identité, dans le cadre règlementaires en matière de connaissance du client.

Vendredi dernier, au Vatican, le pape François a reçu en audience son éminence le très-révérend cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des Saints, au cours de laquelle il a promulgué plusieurs décrets pontificaux portant reconnaissance de miracles et de martyres aux fins de béatification.

Un long processus qui arrive à son terme pour l’Eglise d’Algérie, à l’origine, il y a presque quinze ans maintenant, d’un procès diocésain pour la reconnaissance du «martyre» subi et vécu par des hommes et des femmes d’église, tués pour leur foi, mais dont le sang s’est mêlé à celui d’un peuple meurtri durant la décennie noire. C’est tout le sens que veut donner l’Eglise d’Algérie à cette béatification et le message qu’elle veut montrer au monde : musulmans et chrétiens ont cohabité dans l’amitié, la fraternité, par-delà tout ce qui pouvait les différencier et les séparer. Dans cet entretien, Monseigneur Jean-Paul Vesco, évêque du diocèse d’Oran, parle des espoirs et des craintes que suscite cette béatification. Surtout, il s’attarde sur son but : témoigner simplement, aux yeux du reste du monde, que la différence religieuse n’empêche pas de vivre en frères, ni de construire une société ensemble.

D'Oran, entretien réalisé par Samir Tazaïrt

Mouloud Bakli est spécialiste du saliciure - ou salicide en anglais - technique hautement technologique pour élever les rendements électriques obtenus dans les circuits à base de silicium – matériaux utilisé pour la fabrication de panneaux photovoltaïque.

Il est vrai, pour la première fois de son histoire, l’Algérie se dote se son propre satellite de télécommunications, brisant, de la sorte, le carcan spatial qui nourrissait la dépendance technologique du pays vis-à-vis des puissances aérospatiales.

L’Autorité de régulation de la poste et des télécoms (ARPT) a approuvé et publié le cahier des charges relatif aux services d’hébergement et de stockage de contenu informatisé au profit d’utilisateurs distants dans le cadre des services dits d’informatique en nuage ou Cloud Computing.

Au même titre que les pathologies liées à l’alcool ou aux substances psychoactives, la dépendance aux « jeux vidéo » sera considérée en tant que telle par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a décidé de l’intégrer à la classification internationale des maladies.

Le décret papal de béatification des dix-neuf catholiques assassinés en Algérie durant les années 1990 devrait être signé des mains du pape François ce mois-ci (lire sujet, déjà évoqué, dans notre édition 1511 du 15 octobre 2017 et lire l’entretien avec l’Archevêque d’Alger Mgr Paul Desfarges sur la béatification des catholiques assassinés dans le même numéro).

A quasiment 67 dollars, mardi, le baril de Brent, qui est revenu le lendemain dans sa fourchette des 65 dollars, peut paraître comme un « sursis » à l’économie nationale qui a encore besoin de la rente pétrolière pour son développement.

« L’état général » du tourisme dans le pays, infrastructures, prestations à la clientèle et santé financière des principaux gîtes publics, du plus luxueux au plus rustique, est à pleurer !

Page 1 sur 44