Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 14 juin 2018 06:00

La banque postale algérienne : Les premières agences en 2019

Écrit par Rafik Aiouaz
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imène Houda Feraoun, a annoncé avant-hier que les premières agences bancaires d’Algérie Poste seront déployées en 2019.

Une annonce faite un mois, jour pour jour, après la publication au Journal Officiel de la nouvelle loi relative à la poste et aux télécommunications, qui vient notamment mettre fin au monopole d’Algérie Télécom quant à la fourniture Internet et qui consacre le lancement de la banque d’épargne de l’entreprise étatique.

S’exprimant lors d’un point de presse animé en marge de sa visite de travail à Tizi Ouzou, Mme Feraoun a expliqué que le projet d’une banque postale, qui « était une idée il y a quelques années », commence à se concrétiser aujourd’hui. La ministre a rappelé les résultats financiers positifs d’Algérie Poste qui ont permis à cette entreprise de dépasser ses problèmes budgétaires. Ce qui facilitera, a-t-elle souligné, le financement de « ses programmes d’investissement et de développement ».
Invité à commenter l’arrivée de la Banque d’Algérie Poste sur la place financière nationale, le consultant en économie, Abderrahmane Mebtoul, nous dira que cette opération doit être accompagnée « d’une réforme du système financier du pays ». « Sans cela, il s’agira d’une banque publique parmi d’autres banques publiques », prévient-il, mettant aussi en avant le besoin de réformer certains aspects concernant la place boursière d’Alger pour « la sortir de sa léthargie ».
Une réforme qui tarde à venir « du fait de l’opposition de plusieurs rapports de force », explique M. Mebtoul, alors que cette institution est un outil important de soutien aux investissements et à la dynamique économique du pays. A noter que dans le cadre du lancement des agences bancaires d’Algérie Poste, une étude financière, économique et d’opportunité est en cours d’élaboration et une opération de mise à niveau des bureaux de poste doit achever de mettre ces structures aux normes bancaires.
« Une fois l’étude économique finalisée, nous commencerons le déploiement de ce nouveau service, et ce n’est qu’en 2019, que nous commencerons à parler des premières agences bancaires », a précisé la ministre. Ajoutant qu’avant cette échéance, « il y aura peut-être quelques services qui s’apparentent aux services bancaires qui commenceront à se déployer au niveau d’Algérie Poste ». Concernant le déploiement des terminaux de paiement électronique, dont le besoin exprimé au niveau national est de plus de 3 millions d’équipements, Mme Faraoun a rappelé que dans le cadre de l’encouragement et du soutien à la production et à l’économie nationales, un marché a été passé entre Algérie Poste et l’Enie de Sidi Bel Abbès, qui s’est engagée à se doter de plusieurs chaînes de production pour augmenter ses capacités.
Pour rappel, la loi relative à la Poste et les Télécommunications stipule qu’Algérie Poste sera régie par la loi sur les télécoms, mais aussi par la loi sur la monnaie et le crédit. Elle pourra ainsi diversifier sa gamme de prestations financières à travers la création d’un service d’épargne, sachant que deux tiers de son chiffre d’affaires provient de ses services financiers postaux.

 

Laissez un commentaire

Monde

Espagne : 569 migrants secourus en mer

Un total de 569 migrants ont été secou

Monde -
24-06-2018
Read more »
Yémen : Les civils continuent de fuir Hodeïda

La poursuite des combats et des raids aé

Monde -
24-06-2018
Read more »