Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 11 juillet 2018 06:00

Tipasa C’est l’été, la Protection civile sur tous les fronts : Une école nationale de plongée en perspective et… de nouvelles unités au programme

Écrit par djamila seddiki
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ça y est, c’est les vacances et les estivants ont commencé à déferler sur les routes et les plages du littoral de la wilaya de Tipasa qui commence à faire le plein. Pour veiller à leur bien-être, tous les corps de sécurité sont fortement mobilisés, à leur tête les agents de la Protection civile.

A pied d’œuvre depuis le 1er juin, date d’ouverture officielle de la saison estivale jusqu’au 30 septembre, les éléments de la Protection civile ont mis en place leur dispositif d’intervention tous azimuts et sur tous les fronts. Sur les plages, en mer, sur les axes routiers, aux abords des massifs forestiers et, cette année, au niveau des exploitations de céréaliculture, les pompiers sont là pour intervenir.
C’est de tout cela que nous allons parler avec le colonel Toutah Fateh, directeur de wilaya de la Protection civile. Il nous dira que la DPC de Tipasa est composée de 1 128 agents polyvalents, ce qui donne un taux de couverture de la wilaya qui dépasse la moyenne nationale avec une unité pour 37 668 habitants et un agent pour 562 habitants, alors que la norme internationale est d’un agent pour 1 000 habitants. Ceci ne veut pas dire que celle-ci a atteint ses objectifs, selon notre interlocuteur, qui précise que le point le plus reculé d’une unité d’intervention est de 40 km dans la partie sud-ouest de la wilaya. Ce qui veut dire qu’il faut à nos agents 40 mn pour atteindre ce lieu d’intervention dans la zone montagneuse, tandis qu’à l’est, il est de 10 mn.
Le travail n’est pas de tout repos ni sans contrainte et, selon le colonel, le problème de points d’eau se pose sérieusement. Alors comment faire face, dans les meilleures conditions, à l’affluence de la saison estivale, où il a été enregistré durant ce mois de juin une augmentation de 2,5% de fréquentation des plages, par rapport à 2017. Le colonel Toutah Fateh évoque, pour Reporters, les projets de réalisation de nouvelles unités qui viendront en appoint aux 17 existantes et annonce l’ouverture de la première école nationale de plongée au Chenoua.
A la tête de la direction de Tipasa depuis 2012, après avoir occupé le même poste à Béchar, Mostaganem puis Blida, le colonel Toutah est à l’image de son organisation, humble, disponible, ouvert à la communication et, de surcroit, très apprécié par ses collaborateurs et les personnes qui l’approchent ou le sollicitent.

Laissez un commentaire