Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 13 juin 2018 06:00

La FAF à la recherche du successeur de Madjer : Les anciennes pistes refont surface !

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Il est vrai que le limogeage du sélectionneur des Verts, Rabah Madjer, n’a pas été officiellement prononcé par la Fédération algérienne de football, mais cela n’empêche pas les spéculations sur son prochain successeur. Aux dernières nouvelles et après la réclamation des supporters des Verts pour le retour de Halilhodozic, la FAF semble privilégier une autre vieille connaissance de la sélection algérienne, à savoir le technicien français, Christian Goucuff.


De plus, on annonce également d’autres pistes comme celles de l’entraineur de la sélection iranienne, le Portugais Queiroz ainsi que le Français Rolland Courbis. Mais de toutes ses pistes, il y a eu une qui a connu des contacts. On annonce donc qu’il y a eu des discussions avec le Bosnien Vahid Halilhodzic, qui aurait exigé une somme très importante pour un retour chez les Fennecs. Et à titre indicatif, avant d’être limogé par la Fédération japonaise de football, Halilhodzic percevait un salaire de près de 150 000 euros par mois sans compter les membres de son staff technique.
Or, la trésorerie de la FAF ne pourrait se permettre des dépenses aussi faramineuses. D’autant que la FAF n’a jusque-là pas dépassé le seuil de 65 000 euros/mois payés justement pour ce même coach sous l’ère de l’ancien président Mohamed Raouraoua.

Un retour de Gourcuff envisagé

Mais alors que les spéculations vont bon train et que Halilhodzic tient bien la corde d’autant qu’il a le soutien assuré des fans de la sélection nationale, on apprend que la FAF a eu une touche avec l’autre ex-sélectionneur des Verts, à savoir le Français Christian Gourcuff.
Or, il se trouve que Gourcuff n’est pas libre puisqu’il vient de signer un contrat avec le club qatari d’El Gherrafa. Des proches de la FAF annoncent qu’un émissaire du président de la FAF, Kheireddine Zetchi a eu quelques discussions avec le coach Gourcuff pour un retour chez les Verts.
Apparemment Gourcuff n’a pas du tout écarté l’éventualité d’un retour en Algérie pour continuer le travail qu’il a débuté avec la sélection algérienne. Surtout que le technicien français jouit du soutien des joueurs qui ont bien apprécié sa méthode. Reste aussi à régler ce problème du contrat de Gourcuff avec le club qatari.

Zetchi sur les traces de son prédécesseur

Là, il faut bien faire remarquer que du côté de la FAF, on ne semble vraiment pas trop réfléchir pour dénicher un nouveau sélectionneur de l’Algérie. La preuve, c’est qu’on constate que le président de la FAF semble s’appuyer sur les contacts de son prédécesseur, Mohamed Raouraoua, tout en suivant la politique de celui-ci.
Sinon, comment comprendre ses démarches uniquement vers les pistes déjà utilisées par Raouraoua ?
On a l’impression qu’à la FAF, on ne prend vraiment pas la peine de véritablement bien réfléchir puisqu’on semble privilégier les mêmes procédures que l’ancien président de la FAF. C’est apparemment le mieux que puissent faire les responsables de l’instance fédérale algérienne.
De toutes ces spéculations, la chose la plus importante est toujours en suspens et il s’agit du limogeage du sélectionneur national en chef, Rabah Madjer. Une chose est sûre : Rabah Madjer a réussi à se mettre sur le dos tous les fans des Verts, des journalistes, des spécialistes, des observateurs, voire des responsables. Mais, jusqu’à présent, rien ne filtre de la part du président de la Fédération algérienne de football sur le « dossier » Madjer toujours ouvert.
Zetchi avait, certes, bien précisé dernièrement que seul le bureau fédéral peut trancher sur le limogeage ou pas du sélectionneur national Rabah Madjer. Et justement, la réunion du bureau fédéral de la FAF est prévue le 24 juin prochain au moment où, on évoque une probable réunion extraordinaire pour mettre en pratique le limogeage de Madjer et tout son staff.

Laissez un commentaire