Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière NAPEC 2019

dimanche, 06 janvier 2019 18:48

Réforme du système éducatif en ligne : Benghabrit veut avoir les avis des internautes

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le but de toucher le plus grand nombre de citoyens sur la réforme du système éducatif, ministère de l’Education envisage de lancer, au cours de cette année, un billet thématique dénommé «repères en éducation».

Un nouveau concept en ligne qui permettra aux internautes de poser toutes les questions et exposer leurs préoccupations en rapport avec la réforme du système éducatif. Ainsi, les citoyens seront informés sur les différents projets initiés et travaux réalisés dans ce cadre. Ce procédé, qui sera hebdomadaire, est un complément, en fait, des différents supports de communication initiés par le ministère, pour informer un large public sur ce qui est fait en matière d’amélioration du système éducatif. «L’objectif principal, à travers un format synthétique et monothématique, est de donner encore plus de visibilité à nos actions vis-à-vis de la communauté éducative et de tous ceux intéressés par l’évolution de notre école, dans un contexte où le citoyen est noyé au quotidien d’informations diverses», assure la ministre de l’Education, Mme Nouria Benghebrit, sur sa page Facebook. Elle a affirmé, par ailleurs, que le souci permanent de son département est d’instaurer un débat clair et transparent autour de l’école. Rappelons que la réforme du système scolaire algérien remonte à l'année 2000 lorsqu'une commission nationale chargée de cette mission, avec une lettre du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a été installée. Une mission confortée par la promulgation, en 2008, de la loi d'orientation sur l'Education nationale, où sont précisées les missions de l'école en matière de valeurs. A savoir, l’affirmation de la personnalité algérienne, la consolidation de l'unité de la nation par la promotion et la préservation des valeurs en rapport avec l'islamité, l'arabité et l'amazighité, la formation à la citoyenneté et l'ouverture et l'intégration au mouvement universel de progrès. D’une façon globale, trois défis à relever ont été identifiés dans le cadre de cette réforme, auxquels le ministère de l'Education nationale a récemment fait référence. Le premier consiste en la refonte pédagogique, considérée comme clé de voûte de la réforme en raison de son importance dans le fonctionnement de l'école. Le second défi est relatif à la bonne gouvernance. Surtout que le système scolaire algérien est particulièrement dense avec ses 8 millions d'élèves et sept cents mille fonctionnaires, appelant à une institution nécessaire de mécanismes d'autorégulation et de promotion du dialogue au sein de la communauté éducative. La professionnalisation des personnels par la formation est le dernier défi à relever dans le cadre de cette réforme.

Fazil Asmar

Laissez un commentaire