Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière NAPEC 2019

dimanche, 13 janvier 2019 06:00

La loi de l’imprévisible

Écrit par Rabah Serradj
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les cours du Brut sont repassés au-dessus de la barre des 60 dollars. Une remontée notable enregistrée en dix jours consécutifs et qui n’a pas d’équivalent depuis 1988, selon les observateurs.

Il semble évident que cette remontée spectaculaire est le résultat d’un certain nombre de faits opérant de plus en plus sur les marchés : l’accord entre l’Opep et les Russes depuis décembre 2018 pour réduire leur production.
Et, visiblement, l’annonce par l’Arabie saoudite de réductions plus importantes que prévus pour les mois de janvier et de février. Mais cette reprise bienvenue des prix du baril signifie-t-elle pour autant que le pire est désormais derrière nous ? Les pays producteurs et les majors pétroliers commençaient à sérieusement s’inquiéter d’un effet yoyo néfaste pour les prévisions. Les pays dont les économies sont dépendantes des recettes pétrolières le ressentent davantage.
Il est évident que cette instabilité des prix, ponctuée par une phase de flottement angoissante après l’accord de l’Opep, avait ajouté à l’inquiétude. Le prix du pétrole a sérieusement joué avec nos nerfs ces dernières années passant en quelques années du fameux pic de 110 dollars à une dégringolade vers les bas-fonds des 25 dollars.
Durant l’année 2016, le Brut a progressé régulièrement à la hausse pour s’installer au-dessus des 80 dollars en 2018, avant d’entamer une chute peu rassurante à la fin de l’année. Cette évolution particulièrement instable du prix du pétrole durant une même année est devenue un élément à prendre en compte. Un fait qui impose sa loi, celle de l’imprévisible. Cette marche inattendue du prix du pétrole aura confirmé une évidence : il devient de plus en plus compliqué aux observateurs de faire dans le prévisionnel. Pour l’année en cours, il sera donc difficile de faire dans la prémonition tant les paramètres s’entrechoquent. D’autant que l’explosion de la production pétrolière aux États-Unis devrait ajouter au trouble des prix. Une nouvelle réalité qui ne manquera pas de mettre l’Opep et la Russie face à un sérieux défi.

Lu 71 fois

Laissez un commentaire