Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière SAAFI 2018

Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 12 mars 2016

L’opération antiterroriste menée, jeudi, avec succès par un détachement combiné de la 4e Région militaire de l’Armée nationale populaire (ANP) dans le périmètre de la localité de Guemar, dans la wilaya d’El Oued, se poursuit.

Après avoir éliminé 3 dangereux terroristes dans cette commune frontalière de la Libye et récupéré un important lot d’armes de guerre, dont six systèmes de missiles anti-aériens Stinger, l’Armée nationale populaire annonce un nouveau bilan. Ce dernier fait état de la récupération de 1 fusil mitrailleur FMPK, de 17 charges propulsives pour RPG-7 et 1 chargeur de munitions pour pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov, a, en effet, indiqué hier, samedi, le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste, et en plus du bilan de l'opération menée le 10 mars 2016 à Guemar, wilaya d'El Oued (4e Région militaire), 1 fusil mitrailleur FMPK, 17 charges propulsives pour RPG-7, 1 chargeur de munitions pour pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov ont été récupérés», précise la même source. Rappelons que les trois dangereux islamistes armés tués lors de l’opération terroriste de jeudi dernier sont des «vétérans» du terrorisme islamiste en Algérie, parmi lesquels Kamel Aarbia, dit Abderahmane alias Abou Hatem, qui a rallié en 1994 les groupes terroristes au sud-est du pays et qui est considéré comme un chef de la «katiba Feth El Moubine», un sous-traitant d’Aqmi.
Pour ceux qui s’en souviennent, Guemar est tristement célèbre pour avoir été il y a plus de vingt-cinq ans le théâtre d’un des attentats terroriste les plus sanglants contre des soldats de l’ANP. Il a été mené à l’époque par des djihadistes qui se réclamaient d’une des fractions armées de l’ex-FIS. Toujours sur le front antiterroriste, le MDN indique également qu’un fusil de chasse et une quantité de munitions ont été saisis à In Amenas également non loin de la frontière libyenne… L’importance, la qualité et la quantité des armes saisies renseignent sur la densité des activités des terroristes en Libye qui risque de devenir une véritable base arrière pour le terrorisme international en Afrique du Nord et au Sahel.
Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, les gardes-frontières ont arrêté à Tlemcen (2e Région militaire), un narcotrafiquant de nationalité marocaine et saisi 1 063,5 kg de kif traité, indique la même source, ajoutant qu'une autre quantité de 34,5 kg a été saisie à Jijel (5e Région militaire).
«A Tamanrasset, Bordj Badji Mokhar et In Guezzam (6e Région militaire), 4 contrebandiers de différentes nationalités ont été appréhendés, tandis que 2 véhicules tout-terrain, 5 détecteurs de métaux et 1,965 tonnes de denrées alimentaires ont été saisis», conclut le communiqué.

Publié dans Der

Pour augmenter son audimat, en chute libre ces dernières années, la chaîne publique Canal Algérie vise la communauté algérienne établie au Canada. Jusqu’au 10 juin 2016, la chaîne de télévision publique sera distribuée gratuitement au Canada par l’opérateur Bell. La chaîne est disponible sur Télé de Fibe, le service de télé par fibre optique offert par Bell qui est un opérateur installé au Canada, indique l’Agence Ecofin. Un accord a été conclu entre Bell et la société Thema qui distribue les chaînes de télévision africaines à travers le monde. Canal Algérie est présente sur le service Télé de Fibe depuis ce 10 mars, sur le canal 2561. Après la période d’accès gratuit qui court jusqu’au 10 juin prochain, la chaîne publique algérienne sera proposée à la carte ou dans un bouquet optionnel de l’opérateur Bell. Depuis décembre 2015, cette chaîne et sa consœur marocaine 2M Monde y sont déjà distribuées par un autre opérateur local, à savoir la société Vidéotron, qui est déjà en accord avec Thema. Depuis ce 9 mars, Canal Algérie et 2M Monde ne sont plus gratuites sur les bouquets de Vidéotron. Les abonnés doivent désormais souscrire à une option. La société Thema, rachetée par le groupe Canal+, est engagée dans un déploiement de chaînes TV en direction des diasporas africaines au Canada.
Thema a ouvert un bureau à Montréal et a introduit son « Bouquet africain » lancé précédemment sur le marché français. Ainsi, grâce au partenariat avec l’opérateur Bell, sept chaînes d’Afrique francophone sont distribuées au Canada depuis novembre 2015. Il s’agit de 2STV et RTS du Sénégal, Canal 2 International et CRTV du Cameroun, RTG du Gabon, RTI1 de la Côte d’Ivoire et RTNC de la République démocratique du Congo, précise la même source. 

Publié dans Der

L’Algérie est, à nouveau, éligible au Système généralisé de préférence américain (SGP), un dispositif facilitant aux pays bénéficiaires l’accès de leurs produits au marché américain en franchise de droits de douane, a indiqué à l’APS l’ambassadeur d’Algérie à Washington, Madjid Bouguerra, à l’issue de la 4e session des discussions algéro-américaines relatives à l’Accord-cadre sur le commerce et l’investissement (Tifa). La partie américaine « nous a réaffirmé que l’Algérie est éligible au Système généralisé de préférence et souhaite qu’elle fasse davantage usage de ce dispositif », a-t-il précisé. Il a indiqué que les deux parties avaient convenu d’organiser à Alger une journée d’information pour vulgariser ce dispositif auprès des exportateurs algériens.
Ce régime préférentiel, dont avait bénéficié l’Algérie pour la première fois en 2004, concerne les produits manufacturés, les produits semi-finis, certains produits agricoles et de la pêche ainsi que certains produits de l’artisanat. Cependant, Madjid Bouguerra, sur les 3 500 produits pouvant être admis aux Etats-Unis sous ce système tarifaire avantageux, « très peu a été placé sur ce marché ». En 2015, l’Algérie a exporté vers les Etats-Unis dans le cadre du SGP pour 1,6 million de dollars seulement (0,1% du montant global des exportations), selon les chiffres fournis par Bouguerra.

Publié dans Der

Plusieurs axes routiers étaient bloqués suite à l’amoncellement de neige dans trois wilayas du centre et l’est du pays, selon un point de situation établi hier par les services de la Gendarmerie nationale. La neige a bloqué plusieurs routes dans la wilaya de Tizi-Ouzou, dont la RN 33 reliant à Bouira, à hauteur du village Asoul, dans la commune d’Aït Boumahdi, la RN 30 reliant ces wilayas, au Col de Tizi N’Koulène, commune de Boudrarène ainsi que la RN 15, les reliant au Col de Tirourda, commune d’Iferhounène. La RN 71, reliant Aïn El Hammam à Aït Yahia, à hauteur du village Koukou, commune d’Aït Yahia et le chemin de wilaya (CW) 09, reliant Illoula-Oumalou à Challata (Béjaïa), à hauteur du village Abou Ghrass sont également bloquées à la circulation routière. Dans la même wilaya, le CW 10 reliant les villages de Boussahl et Igoufaf, dans la circonscription d’Aït Yahia, le CW 150 reliant Ait Yahia à Souamaa, à hauteur du village Boussahl et le CW 253, reliant la RN 15 à la localité d’Illilten, au Col de Chelata demeurent inaccessibles. La même situation est enregistrée au niveau de la RN 12, reliant Tizi-Ouzou à Béjaïa, à hauteur des villages Houra et Chéréa, commune de Bouzeguène. A Bouira, la RN 33 la reliant à Tizi-Ouzou se trouve fermée, du PK 30 au 36 sur une distance de six km, dans la circonscription d’El Asnam, ainsi que la RN 30 les reliant aussi au PK 76, commune de Saharidj. La RN 15, reliant les deux wilayas, au lieudit Col de Tirourda, Aïn Zabda, commune de Chorfa, est également coupée, ajoute la même source. A Béjaïa également, La RN 26 A, la reliant à Tizi-Ouzou, est coupée au PK 18+20, commune de Chellata ainsi que la RN 75 la reliant à Sétif, au PK 18+20 sur une distance de 35 km, dans la circonscription de Barbacha. Le CW 159, reliant la RN 26 A au village El Ma, ne peut être emprunté sur une distance de 2 km, ainsi que la RN 15 reliant Tizi-Ouzou à Béjaïa, à hauteur du village Ain Zebda, sur une distance de 5 km, dans la circonscription de Béni Mellikeche. Suite à ces intempéries, la Gendarmerie nationale a déployé un dispositif sur l’ensemble des axes routiers bloqués à la circulation afin de porter aide et assistance aux citoyens, selon la même source qui souligne que les travaux d’ouverture des routes entamés par les autorités administratives locales se poursuivent.

Publié dans Der

Les Sétifiens auront fort à faire au Congo pour le compte des seizièmes de finale de la Ligue des champions d’Afrique face à une équipe redoutable et qui de surcroît jouera à domicile. Même cas de figure pour le CS Constantine qui se rend au Nigeria pour croiser le fer avec l’équipe de Nassarawa pour le compte de la manche aller des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine.

L’Entente de Sétif dispute cet après-midi à Brazzaville le match aller comptant pour les seizièmes de finale de la Ligue des champions d’Afrique face à la formation congolaise de l’Etoile du Congo. Renouant avec la C1, l’Aigle Noir fera tout ce qui est en son possible pour réussir cette première manche avant la phase retour et prendre ainsi option pour la qualification au prochain tour. Mal en point en Championnat et éliminés en Coupe d’Algérie, les Sétifiens jetteront toutes leurs forces dans la bataille en compétition africaine pour tenter de se reprendre et jouer au moins pour un objectif bien précis. Toutefois, la mission ne sera pas facile pour les gars de la ville des Hauts-Plateaux d’autant plus que le match intervient dans un contexte quelque peu particulier avec le malaise que vit le club et qui s’accentue avec cette décision de la direction d’écarter les deux joueurs que sont Ziaya et Belameiri pour motif disciplinaire. «Ziaya devait effectuer le déplacement au Congo avec l’équipe, mais il est resté chez lui, tout en éteignant son portable. Quant à Belameri, il devait rester à Sétif pour poursuivre les soins, mais il a décidé de partir en France. Je ne veux plus voir ces deux joueurs à l’Entente», a indiqué le premier responsable du club des Hauts-Plateaux. Voilà donc une autre affaire qui risque d’influer sur la situation du club et son comportement lors de cette rencontre pourtant importante pour le club qui souhaite se reprendre et revenir en force par le biais de cette compétition internationale. Quoi qu’il en soit, le coach suisse de l’ESS, Geiger, tentera de concocter une tactique à même de lui permettre de revenir avec un résultat intéressant de ce déplacement à l’extérieur de ses bases. Pour sa part, la formation du CS Constantine se rend au Nigeria pour croiser le fer avec l’équipe de Nassarawa pour le compte de la manche aller des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine qui se joue en début d’après-midi à Abuja. Les Constantinois, qui reviennent fort en cette période après avoir souffert un long moment en championnat, souhaitent réussir ce match aller même si cela ne sera pas facile face à une équipe qui n’a pas l’habitude de jouer cette compétition africaine. Les coéquipiers de Bezzaz sont conscients de ce qui les attend lors de ce match et se donneront à fond pour revenir avec le meilleur résultat possible.

Publié dans Sports

L’O Médéa a repris, seul, les commandes de la Ligue II Mobilis, consécutivement à son succès à domicile face à la formation de la JSM Béjaïa qui continue à souffrir. Les gars du Titteri ont réussi l’essentiel avec ce succès (2/1) à domicile qui leur permet de retrouver cette place de leader à laquelle ils s’accrochent pour s’assurer de manière définitive l’accession en Ligue I. Il faut dire que cette place de leader a été décrochée surtout après le nul enregistré par le CA Batna chez l’OM Arzew sur le score de 2 à 2. Désormais, deux points séparent les deux teams qui restent quand même proches, l’une de l’autre. De son côté, l’ASO Chlef a pratiquement décroché de la lutte pour l’accession suite à sa défaite à Saïda face au MCS sur la plus petite des marges (1/0). Les Chélifiens sont, désormais, en vacances et devront penser maintenant à la prochaine saison. Le Paradou AC s’est bien repris en l’emportant sur le score de 2 à 1 face à l’US Chaouia. Les Jaune et Bleu sont au pied du podium même s’ils ne se font pas trop d’illusions quant à l’accession étant donné que le trio de tête s’est pratiquement détaché par rapport aux autres concurrents. Le CA Bordj Bou Arrreridj a enregistré une autre contre-performance à domicile, en s’inclinant sur le score de 3 à 2 face à l’AS Khroub. C’est une saison à mettre aux oubliettes pour les Bordjiens qui ratent complètement leur objectif qui était d’accéder en Ligue I, mais qu’ils n’ont pas pu réaliser malgré les moyens mis par la direction du club. Le CRB Aïn Fekroun est revenu avec les trois points du succès de son déplacement à Boussaâda face à l’ABS.
A noter que le match qui devait mettre aux prises le MC El Eulma à la JSM Skikda est reporté à une date ultérieure en raison des mauvaises conditions météorologiques qui n’ont pas permis de tenir le match en temps voulu, c’est-à-dire avant-hier. 

Publié dans Sports

L’entraîneur de la JSM Béjaïa Ali Fergani a annoncé, vendredi, sa démission de son poste à l’issue de la défaite concédée en déplacement face à l’Olympique Médéa (2-1) dans le cadre de la 23e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis de football. « Il s’agit de mon dernier match avec la JSMB. Je l’ai déjà annoncé avant même cette rencontre que j’allais quitter mon poste quel que soit le résultat face à Médéa », a indiqué Fergani à l’issue de la rencontre. « La position de la JSMB dans le classement (9e) n’a rien à voir dans ma décision de rendre le tablier. J’étais prêt à assumer mes responsabilités jusqu’au bout. L’on m’a plutôt poussé à la démission », a encore déclaré Fergani. « Certains dirigeants ont voulu m’imposer un joueur dans l’effectif concerné par le match d’aujourd’hui, alors que le joueur en question ne s’est pas entraîné pendant trois semaines. Une manière pour eux de me pousser à la sortie, car ils savent pertinemment que je n’allais jamais accepter que l’on s’immisce dans mon travail », a encore expliqué le capitaine de la sélection algérienne lors du Mondial-1982. Fergani quitte ainsi la formation de la Soummam un mois à peine après sa nomination en remplacement de Saïd Hammouche limogé. La JSM Béjaïa poursuit sa série noire en ne parvenant pas à gagner pour son huitième match de suite, soit depuis le début de la phase retour.

Publié dans Sports

L’international algérien de Montpellier (Ligue 1 française) Riyad Boudebouz a été élu Joueur africain du mois de février, selon le sondage mensuel organisé par le magazine France football. Le milieu offensif algérien a devancé le Nigerian Vincent Enyeama (Lille) et Kalidou Koulinaly (Naples). Boudebouz succède à son compatriote Islam Slimani élu joueur africain de janvier par les internautes de FF. Auteur d’un mois de février plein avec notamment 3 passes décisives (pour un total de 8 en L1), Boudebouz n’a pas caché sa satisfaction après cette distinction. «Avant toute chose, je voudrais remercier les internautes de France-Football de m’avoir élu. Je voudrais dire que c’était aussi grâce à mes copains autour qui bossent bien. Cela me permet d’être mis en valeur lorsque le collectif tourne bien, les individualités peuvent ensuite s’exprimer plus facilement », a-t-il déclaré dans un entretien à France football. Le meneur de jeu de Montpellier qui a retrouvé son meilleur niveau cette saison a expliqué que l’arrivée du nouvel entraîneur Hantz est pour quelque chose. « Je joue libéré dans cette équipe. Depuis l’arrivée de Frédéric Hantz, ça va vraiment mieux pour notre club (...) A titre personnel, sur le terrain, j’ai effacé certains gestes superflus, et cela me permet d’être plus efficace. Là, sur le terrain, je suis aussi dans ma position préférentielle. J’évolue en numéro 10, c’est là que je suis le plus fort. »

Publié dans Sports

L’international algérien Baghdad Bounedjah a inscrit vendredi son premier but sous les couleurs d’Al Sadd, à l’occasion du match remporté par son équipe contre Al kharaitiyat (1-0) dans le cadre de la 22e journée du championnat du Qatar de première division de football (QSL). Incorporé par l’entraîneur portugais Jesualdo Ferreira à la place de Jasser Yehia Medany, l’ancien attaquant de l’USM El Harrach a inscrit l’unique but de la rencontre d’une tête à la 80e minute, sur un service l’Espagnol Xavi Hernandez, offrant ainsi les trois points de la victoire à son équipe. « Cela fait un moment que j’attends ce but et je pense qu’il est venu au bon moment, pour me libérer psychologiquement et me redonner confiance », a déclaré le joueur à l’issue de la rencontre. C’est la 2e apparition de l’attaquant algérien après son baptême du feu, effectué le 7 mars courant contre Al Gharafa (1-1) pour le compte de la 21e journée du championnat. Bounedjah était inactif depuis novembre 2015 à cause d’une blessure à une cheville, contractée en finale « aller » de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) avec son ex-club, l’Etoile du Sahel (Tunisie). Une blessure assez grave, ayant nécessité son passage sur le billard quelques heures après le match, ayant vu la formation de Sousse remporter le trophée. Il avait repris l’entraînement collectif avec Al Sadd mi-février dernier, après une longue rééducation. L’attaquant de 24 ans avait été transféré de l’ESS à Al-Sadd lors de l’été 2015, mais le club qatari l’a laissé aux Tunisois à titre de prêt, pendant six mois, en raison de leur participation à la Coupe de la CAF. Il a d’ailleurs été pour beaucoup dans leur consécration, en terminant meilleur buteur de l’épreuve, avec 7 réalisations. A la faveur de son succès contre Al kharaitiyat (1-0), l’équipe d’Al Sadd où évolue l’autre algérien Nadir Belhadj, occupe la quatrième place avec 39 points, à une longueur du troisième, Al Djeich, qui compte un match en moins et deux du second Lekhwiya (41 pts).

Publié dans Sports

Exemptés des premiers tours dans les différentes catégories dans le tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques 2016 de Rio (TQO), nos boxeurs ont entamé la conquête africaine hier. La Fédération algérienne de boxe (FAB) souhaite placer 4 à 5 d’entre deux sur les rings brésiliens comme l’avait laissé entendre le Directeur technique national (DTN) de la FAB, Mourad Meziane. Et ce, avant le départ pour Yaoundé où se tient l’épreuve qui durera jusqu’au 19 du mois en cours pour ceux qui iront au bout. Le podium de chaque catégorie est synonyme de qualif’ pour le rendez-vous quadriennal.

Tout pour être parmi les 30 hommes et 6 femmes qui décrocheront leurs tickets pour les Olympiades. Même si la mission sera délicate, nos pugilistes devront défendre leurs chances jusqu’au bout pour rallier l’olympe où sera présente la crème de la boxe universelle.
Pour cette compétition de la zone Afrique, plus de 250 athlètes (272 pour être précis) ont été enregistrés par la Fédération continentale de boxe (CAB). Des prétendants issus de 39 pays différents, à l’instar de l’Algérie, l’Egypte, l’Ile Maurice, le Maroc, le Nigéria et, bien sûr, le Cameroun, hôte de cette étape pré-olympique, avec des boxeurs qui seront redoutés. Surtout avec l’appui du public du Palais polyvalent des sports de Yaoundé qui n’hésitera pas à donner de la voix pour ses représentants. Le tableau des combats a été établi vendredi.
En plus de ne pas être concernés par le premier tour, les Algériens n’ont pas hérité de Camerounais pour leur entrée en matière. Reda Benbaâziz (-60 kg) a ouvert le bal hier en affrontant, au second tour préliminaire, l’Ougandais Sulaïman Segawa qui avait dominé le Botswanais Kabelo-Stephan Bagwasi vendredi. Mohamed Grimes (+91 kg) était le deuxième Dz a monté sur les rings donnant la réplique au Congolais Ardi Da-Slyvia Ndembo.
Cependant, Grimes ne devrait pas avoir la tâche facile puisqu’il serait confronté demain au Marocain Mohammed Arjaoui en cas de passage en quarts de finale. Pour ce qui est des rencontres d’aujourd’hui, Zoheïr Keddache entamera son parcours dans la catégorie des moins 69 kg contre le Béninois Justin Hounkpevi. L’autre Zoheïr (Toudjine), dans les poids mi-mouches, entrera en lice demain, après avoir été dispensé du premier tour, devant le Capverdien David-Daniel de Pina ou le Camerounais Fotsala Simplice qui combattent aujourd’hui. Leur compatriote Fahem Hamachi (56 kg) entrera directement en quarts de finale avec le Béninois Aliou-Clement Loko.

La boxe féminine vise l’exploit
Si les 5 athlètes Verts précités sont à la quête d’une première participation aux JO, les trois restants, Mohamed Flissi (-52 kg) et Chouaïb Bouloudinat (-91 kg) ainsi qu’Abdelhafid Benchabla (-81 kg) en l’occurrence, aspirent à prendre part au prestigieux rendez-vous pour la seconde fois de suite pour les deux premiers, alors que le dernier nommé veut faire la passe de trois après Pékin (2008) et Londres (2012).
Il leur faudra trois victoires chacun pour finir sur le podium des catégories de poids respectives synonyme de validation du précieux sésame. Ainsi, ils rejoindront Abdelkader Chadi (-64 kg) et Lyes Abbadi (-75 kg) qui ont déjà un strapontin pour la circonstance à la faveur de leur classement à l’Aiba Pro Boxing (APB) pour le premier et la World Series of Boxing (WSB) pour le second. Leur parcours vers les terres de la Samba débutera après-demain. Dans la catégorie poids lourds, ce sera soit Laguerre Evariste (Centrafrique), soit Arnold Akani Phuzi (Afrique du Sud) pour Bouloudinat en quarts. De son côté, Benchabla se mesurera à Jean-Jovette Nicole Jude (îles Seychelles) tombeur du Capverdien Borges Lopes au tour préliminaire. Ces deux pugilistes devraient figurer parmi les 4 ou 5 qualifiés sur lesquels l’instance nationale (FAB) a tablé. L’autre grand favori est certainement Mohamed Flissi chez les « coqs ». Le médaillé de bronze aux Championnats du monde-2015 aura pour adversaire Simon Mulinge Nzioki (Kenya) ou Muyideen Oyakojo (Nigeria). Le natif de Boumerdès devra assumer son rang et il en a les moyens dans l’optique d’être de la partie au Brésil. Au milieu de ce défi masculin, la boxe féminine algérienne peut réaliser un exploit en qualifiant une dame pour la messe omnisports planétaire. Elhem Mekhaled (57-60 kg) et (ou) Souhila Bouchene (48-51 kg) pourraient entrer dans l’histoire en décrochant une qualif’ inédite. Pour leurs débuts, programmés ce mardi, elles croiseront les gants avec la Mozambicaine Jose-Angela Augusto et la qualifiée de la rencontre entre la Ghanéenne Quaye Ramatu et la Camerounaise Christine-Akoa Bengono qui se tiendra aujourd’hui. Après avoir représenté le « Noble art » avec huit athlètes lors des deux éditions écoulées des Jeux, l’Algérie pourrait voir le nombre de ses boxeurs olympiques baisser par rapport à Londres (Angleterre) et Pékin (Chine). En tout cas, le bilan final sera dressé à l’issue de l’étape de Yaoundé. 

Publié dans Sports
Page 1 sur 7