Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mardi, 06 novembre 2018

Il y avait foule ce matin, dans l’enceinte de la cour de justice de Béjaïa. Le procès tant attendu de l’affaire de la petite Lina, une fillette de 9 ans, lâchement assassinée, le 18 décembre 2017, dans son village d’Ait-Daoud, relevant de la commune d’El-Flaye (Sidi Aïch), s’ouvre en cette matinée de mardi 6 novembre 2018, devant la cour criminelle de Béjaïa.

Publié dans L'INFO EN CONTINU

A 83 ans, après de longues années et un riche vécu, Hamid Zouba, un des 33 footballeurs qui ont composé l’équipe du Front de libération nationale (FLN), a sorti un ouvrage dans lequel il a raconté son enfance, sa jeunesse que le colonisateur français a « volée » et son parcours de footballeur mélangé à celui de « militant » au sein de la sélection du FLN. Un livre, édité par l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep), qu’il a intitulé « Ma passion, ma vie » exposé au 23e Salon international du livre (Sila) 2018 à Alger (29 octobre – 10 novembre).

 

Publié dans Grand angle

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, a réagi aux récentes déclarations du président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, à propos de la programmation de la Ligue de football. Le boss de la FAF s’est dit «autant surpris que choqué lorsque M. Mellal a qualifié les présidents de club de mafias», affirmant que c’est une «déclaration très grave et le président de la JSK est responsable de  ses propos. Il devra donc en assumer les conséquences.» En décrypté, le chairman des Canaris sera sanctionné.

Publié dans Sports

Le MC Alger, l’un des trois représentants algériens en Coupe arabe des clubs champions de football, tentera de prendre option en vue d’une qualification pour les quarts de finale de l’épreuve, en affrontant mardi à Riyad (18h00 algériennes) les Saoudiens d’Al-Nasr en 1/8 aller.

Publié dans Sports


Le défenseur international algérien du Bétis Séville, Aïssa Mandi est suspendu pour le match de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019), prévu le 18 novembre courant, à Lomé, face au Togo,

Publié dans Sports

La grève engagée depuis plusieurs mois par les médecins résidents afin, notamment, de poser ce qu’ils ont qualifié de problématique liée au service civil, vient de connaître un début de règlement.

Publié dans Der

Le roman «Son sourire me manque», paru aux éditions l’Harmattan-Algérie et disponible au Salon international du livre d’Alger 2018, est né d’une histoire singulière. Il est écrit et signé par deux auteurs, l’Algérien Abderrahim Bentalbi et la Tunisienne Yesmine Gargoubi, qui ne se sont rencontrés pour la première fois qu’après la parution du roman. Originel. Tout a été accompli sur la Toile.

Publié dans SILA

La traque menée aux terroristes par l’Armée nationale populaire se poursuit à travers plusieurs régions du pays, et les résultats enregistrés sur ce terrain viennent régulièrement rendre compte des victoires remportées par l’ANP.

Publié dans Der

Le ministre des Ressources en eau Hocine Necib a, de nouveau, affirmé hier à Alger que l’eau des robinets utilisée par les consommateurs est « sûre » et que le contrôle de sa qualité se fait de façon rigoureuse par les laboratoires concernés.

Intervenant lors d’une plénière au Sénat, consacrée au secteur des ressources en eau, M. Necib a précisé que « 198 laboratoires spécialisés dans l’analyse des eaux assurent le contrôle et le suivi de la qualité de ce produit au profit des consommateurs ». Ces laboratoires « dépendent de l’Algérienne des eaux mais aussi de certains autres organismes tels que Seaal et l’Agence nationale des ressources en eau (ANRH) », a-t-il ajouté. « Durant le premier semestre de l’année en cours, le secteur a enregistré l’utilisation de 14 500 tonnes de produits chimiques destinés au traitement des eaux ainsi que l’établissement de 122 000 analyses bactériologiques, 125 000 analyses physiques et chimiques ainsi que plus de  5 000 opérations d’épuration de diverses structures hydriques », a chiffré le premier responsable du secteur pour quantifier les efforts des organismes impliqués dans le contrôle de la qualité de l’eau. Les explications de M. Necib à la Chambre haute du Parlement interviennent deux mois après la panique enregistrée chez les citoyens suite à la propagation du choléra et les craintes suscitées chez les citoyens à l’égard de l’eau du robinet. Dans le même sillage, Hocine Necib a affirmé que « 98% des citoyens sont liés aux réseaux de distribution d’eau potable.
Ce réseau est passé de 5 000 kilomètres, en 2000, à plus de 127 000 kilomètres actuellement », offrant une part quotidienne de 180 litres/jour par individu, et une distribution quotidienne au profit de 78% des citoyens à travers le territoire national, dont 40% sont approvisionnés de façon permanente ». Le ministre des Ressources en eau a également affirmé que 91% des citoyens étaient reliés aux réseaux d’assainissement qui a atteint 47 000 kilomètres. La capacité de traitement sur ce registre a atteint 941 millions de mètres cubes par année, et ce, grâce à « l’exploitation de 191 stations d’épuration dont 166 ont été réalisées depuis 1999 », précisera le ministre, ajoutant que cette « avancée » contribue à la préservation de la santé du citoyen ».
Concernant les projets du secteur, Hocine Necib a fait état de cinq nouveaux barrages qui seront réceptionnés à l’horizon 2021. « Ce qui augmentera les capacités de stockage à environ 9 milliards de m3. Ces barrages seront ajoutés aux 80 déjà existant et qui assurent un stockage de plus de 8 milliards de m3, selon le ministre.
A propos du programme national de dessalement d’eau de mer, M. Necib a chiffré les acquisitions à 11 grandes stations, avec une production de plus de 2 millions m3 par jour, représentant  17 % de la production nationale d’eau.
« Avec réception prévue des quatre grandes nouvelles stations au niveau d’Alger, Skikda, Tarf et Béjaïa, cette production atteindra plus de 3 millions m3 cubes/jour à l’horizon de l’année 2021 », a conclu le ministre.

Publié dans Der

Lors d’un vibrant hommage rendu à la mémoire de Maurice Audin, martyr de la guerre de Libération nationale, à l’occasion de sa conférence avant-hier, au SILA 2018, l’historien Gilles Manceron a lancé un appel à la mobilisation citoyenne pour l’ouverture des dossiers encore en suspens, dont la question des disparus civils et militaires français et algériens durant cette guerre, la restitution des archives, la pleine reconnaissance des essais nucléaires et la restitution des crânes et restes humains des résistants algériens conservés en France

Publié dans SILA
Page 1 sur 5